Librairie

Le Cachalot, une librairie militante pour Foix

Photo DR

Le Cachalot, une librairie militante pour Foix

Marie Foray ouvrira le 27 mars, Le Cachalot, une librairie indépendante de 90m2 à Foix, dans l'Ariège. L'établissement culturel proposera aux futurs clients une dimension militante, qui mettra aussi bien en avant les grandes maisons d'édition que les auteurs plus indépendants. 

J’achète l’article 1.50 €

Par Thomas Faidherbe,
Créé le 01.03.2021 à 09h13,
Mis à jour le 01.03.2021 à 10h00

Une nouvelle librairie "Le Cachalot" ouvrira ses portes le 27 mars à Foix, dans l'Ariège (Occitanie). Les clients pourront se rendre au 9 rue Lazéma pour découvrir le travail d'auteurs et éditeurs dans un lieu prônant une dimension militante. La responsable Marie Foray, nous présente son projet.

Quel est votre parcours?
J'ai suivi des études de sociologie à l'université. En parallèle, j'ai également fait une école publique de comédie. A la fin de mes études, j'ai travaillé dans le monde du théâtre, notamment la mise en scène. Pendant plusieurs années, j'étais professeur de théâtre à l'étranger, en étant dans le réseau de l'Alliance française à Tbilissi, en Géorgie. Je suis finalement revenue il y a quelques années dans la librairie, en faisant une formation professionnalisante à l'École de la Librairie (INFL). Durant mon apprentissage, j'ai été formée à la librairie Terranova, une librairie militante de Toulouse. J'ai ensuite obtenue un poste de libraire en région parisienne, au Pain de 4 livres, à Yerres (Essonne), où j'ai pu finir de parachever ma formation. Enfin, j'ai exercé dans la librairie Escalivre, dans l'agglomération de Toulouse. 
 
Photo LE CACHALOT
Quel est l'origine de la librairie ?
J'étais libraire salariée depuis un moment. J'avais le rêve de me dire "un jour j'ouvrirai une librairie". Habitant en Ariège depuis cinq ans, j'avais un poste de libraire à la librairie Escalire, dans la commune d'Escalquens. Je passais beaucoup de temps en voiture pour aller à mon travail. Il y a eu un moment ou j'avais envie de faire quelque chose sur mon territoire, pour essayer d'apporter une valeur ajoutée dont profiterait directement le territoire. Au début, cela m'a semblé un peu prématuré par rapport à mon parcours. Mais finalement, les choses se sont bien passées.  Ce qui me tient à coeur avec cette librairie, c'est qu'il y a une dimension militante importante. Elle se reflète dans nos choix. Il y a un choix rigoureux de notre part sur la sélection, qui représente autant les grandes maisons d'édition que les auteurs plus indépendants, qui sont moins diffusés.

Quels sont les ouvrages qui seront proposés ?
On ouvre avec un stock de 4500-5000 livres. Notre librairie se décline en quatre grands volets : Littérature, Sciences Humaines, BD et Jeunesse.  Parmi nos différentes sélections, on peut noter une bonne implantation en sciences humaines et sociales, qui est presque aussi importante que la littérature. Il y a aussi des sélections importantes de bande dessinée et de livres jeunesse. On va chercher à mettre en avant des choses assez fines.

Quel est votre plan de finance ?
Il y a des aides importantes, avec notamment la subvention de la direction régionale des affaires culturelles (DRAC) Occitanie et d'Occitanie Livre et lecture. Le projet du Cachalot a été aidé par la communauté de communes du Pays de Foix, avec la subvention pour les commerces de proximité, à hauteur de 10000 euros. Un tiers du projet est subventionné, un tiers est issu d'apport personnel et enfin le dernier tiers d'un prêt bancaire.   

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités