Ecologie

Le festival Agir pour le vivant s'invite à Paris

Affiche créer pour le vivant

Le festival Agir pour le vivant s'invite à Paris

Moins de trois mois avant la 2e édition du festival initié par Actes Sud et Comuna, Agir pour le vivant arrive à Paris pour un week-end événementiel, qui comprend notamment le premier Parlement des liens au Centre Pompidou.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 01.06.2021 à 12h37,
Mis à jour le 01.06.2021 à 13h00

Le Festival Agir pour le vivant, qui se déroule à Arles fin août à l'initiative d'Actes Sud et de Comuna, s'invite à Paris. Du 4 au 6 juin, Agir pour le vivant s'associe au Parlement des liens, au Centre Pompidou, créé par les éditions Les liens qui libèrent, "pour témoigner d'une véritable révolution dans le domaine des idées".

Espace de réflexion et d'échanges autour des relations entre l'humain et la nature, Agir pour le vivant se déclinera avec la Radio Arbres de la comédienne et auteure Laetitia Dosch (dans le jardin de l'Ecole des Beaux-Arts le 5 juin à 19h), une résidence de travail sur l'Atlas du Grand Paris Sauvage à l'initiative de Stéphane Durand, biologiste, cinéaste et éditeur ("Paris vu par les animaux et les plantes", à l'Arsenal), un travail collectif autour d'affiches sur les enjeux du vivant (aux Beaux-Arts), qui seront présentées sur les murs de Paris en juin et à Arles en août, des signatures dans les librairies, Agir pour le vivant junior dans deux collèges parisiens, etc.

Des conversations et une constitution

Le Parlement des liens, en accès libre, réunira les 4, 5 et 6 juin 54 personnalités (scientifiques, philosophes, économistes, anthropologues, écirvains...) pour imaginer à partir de nos connaissances comment répondre aux défis civilisationnels (climat, santé, économie...). Maylis de Kerangal, Étienne Klein, Pablo Servigne, Cynthia Fleury, Corine Pelluchon, Sophie Wahnich, Elsa Dorlin, Felwine Sarr, Gilles Boeuf, Gaël Giraud, Philippe Meirieu, Patrick Boucheron, Éloi Laurent, ou encore Emanuele Coccia participeront à 42 conversations dans le bâtiment de Beaubourg. Ils ont aussi rédigé une Constitution des liens, l'An 1; Relions-nous! (Les liens qui libèrent) où, dans 30 domaines, différentes propositions de loi sont écrites. Parmi elles, dans le chapitre consacré à l'art: "Défendre le service public de la culture et le droit d'auteur", et "Etendre le régime de l'intermittence aux arts plastiques et à la littérature". Yannick Haenel défend la langue, Vinciane Despret et Baptiste Morizot argumentent sur le monde animal, Camille de Toledo évoque la traduction et Alain Damasio comme Makan Fokana s'attaquent à l'imaginaire. On retrouve aussi Delphine Horvilleur et Abdennour Bidar dans le chapitre dédié à la religion.

La 2e édition de ce rendez-vous d’été à Arles aura lieu du 22 au 29 août 2021 sur le thème "Territoires Vivants".

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités