Manifestation

Le festival America revient le temps d'une soirée

Photo AMERICA

Le festival America revient le temps d'une soirée

Le festival America, dédié aux littératures d'Amérique du Nord, proposera une soirée exceptionnelle sur les plaies de l’Amérique et les espoirs qu’elle porte encore, le 24 septembre, à Vincennes.

J’achète l’article 1.50 €

Par Thomas Faidherbe,
Créé le 07.09.2021 à 09h32,
Mis à jour le 07.09.2021 à 10h00

20 ans après ses débuts, le festival America revient pour une soirée exceptionnelle intitulée "Les blessures de l'Amérique", 530 ans après l’arrivée de Christophe Colomb en Amérique et de la rencontre entre l’Ancien et le Nouveau Monde. Cette soirée avec quatre auteurs sur les plaies de l'Amérique et les espoirs qu'elle porte encore aura lieu le vendredi 24 septembre, à 20h30 dans la ville de Vincennes.  

Trois écrivains y sont conviés, Louis-Philippe Dalembert (Milwaukee Blues, Sabine Wespieser), Julien Delmaire (Delta Blues, Grasset) et Eddy L. Harris (Le Mississippi dans la peau, Liana Levi), vont aborder "les blessures de l’Amérique d’hier et d’aujourd’hui dans des ouvrages qui paraissent à l’automne."

De son côté, Elizabeth Colomba, peintre et dessinatrice, fait revivre dans un roman graphique (Queenie, la marraine de Harlem, Anne Carrière, avec Aurélie Lévy) la figure de Stéphanie St. Clair, une femme française au destin hors du commun, dans le Harlem des Années folles. 

Une dixième édition mouvante

Cet événement fera patienter jusqu'à la prochaine édition. Les organisateurs de la manifestation ont décidé de décaler de deux ans la dixième édition, qui devait se dérouler en septembre 2020 à Vincennes. La manifestation a été annulée pour cause de pandémie, puis reportée en 2021 et de nouveau décalée pour 2022. La dixième édition est prévue du 22 au 25 septembre 2022.

En 2018, la 9e édition du festival, dédiée aux littératures du Canada, avec une trentaine d’écrivains invités, anglophones et francophones, avait accueilli 40000 visiteurs. L’édition 2018 s’était aussi fait l’écho du combat des femmes et du mouvement #metoo.

 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités