Angoulême

Le Japon à l’honneur du Festival d’Angoulême 2018

Le Japon à l’honneur du Festival d’Angoulême 2018

Pour sa 45e édition qui se déroulera du 25 au 28 janvier 2018, le Festival international de la bande dessinée célèbre l’art japonais du manga à travers trois expositions sur Osamu Tezuka, Naoki Urasawa et Hiro Mashima.

J’achète l’article 1.50 €

Par Léopoldine Leblanc,
Créé le 21.09.2017 à 19h22,
Mis à jour le 21.09.2017 à 20h00

À l’occasion du 160e anniversaire des relations diplomatiques entre le Japon et la France, le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême célèbrera les auteurs de mangas et leurs créations. Du 25 au 28 janvier 2018, trois expositions et des rencontres mettront à l’honneur les maîtres du genre: Naoki Urasawa, Osamu Tezuka et Hiro Mashima.
 
Naoki Urasawa est l’auteur des séries 20th Century Boys (Panini manga), Monster (Kana), Pluto (Kana), Master Keaton (Kana) ou encore Billy Bat (Pika). L’exposition décryptera les motifs de son œuvre, comme l’obsession d’un mal sans visage ou encore la crainte des résurgences de dictatures. Le mangaka avait reçu le Prix de la série au Festival en 2004 pour 20th Century Boys. Il sera présent en France pour des rencontres en public.
 
L'exposition "Manga no kamisama" met à l'honneur Osamu Tezuka - Photo FESTIVAL INTERNATIONAL D'ANGOULÊME - DR
Osamu Tezuka (1928-1989) est considéré comme l’inventeur du manga moderne et de l’animation japonaise, surnommé au Japon "Manga no kamisama" ("Le dieu du manga"). Au cours de sa carrière, l’auteur a produit près de 170000 pages de manga. L’exposition propose une rétrospective sur le mangaka à travers ses œuvres les plus marquantes comme Le Roi Léo (1950), Phénix (1968), Ayako (1972), Bouddha (1972), Black Jack (1973) ou encore L’Histoire des 3 Adolf (1983).
 
Hiro Mashima est le créateur du shonen Fairy Tail qui a connu un franc succès éditorial avec 6 millions d’exemplaires vendus en France, et plus de 60 millions dans le monde. Après 10 ans de production et plus de 60 volumes parus, la fin de la série a été annoncée pour la fin de l’année 2017. Le dernier tome paraîtra en français en 2018 chez Pika.
 
Un nouveau prix pour la traduction de manga japonais en français
 
L’Ambassade du Japon en France et la Fondation Konishi ont annoncé la création du Prix Konishi de la traduction de manga japonais en français qui sera remis au lauréat à l’occasion du Festival. Ce dernier fait écho au Prix Konishi de la traduction littéraire franco-japonaise. Le prix vise à récompenser la traduction d’un titre publié entre octobre 2015 et septembre 2017. Dix titres seront nominés, puis distingués par un Grand Jury composé de Stéphane Beaujean, Directeur artistique du Festival, Patrick Honnoré, traducteur littéraire en japonais, Karyn Nishimura Poupée, journaliste, correspondante de l’AFP au Japon,  Claude Leblanc, rédacteur en chef de Zoom Japon et Stéphane Ferrand, ancien directeur éditorial de Glénat Manga.
 
 





Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités