Le libraire Charles Kermarec est mis en examen pour agression sexuelle | Livres Hebdo

Par Clarisse Normand, le 16.10.2018 à 17h08 (mis à jour le 17.10.2018 à 11h44) Librairie

Le libraire Charles Kermarec est mis en examen pour agression sexuelle

Charles Kermarec, Le patron de la librairie Dialogues à Brest. - Photo CHARLES KERMAREC, LE PATRON DE LA LIBRAIRIE DIALOGUES À BREST. OLIVIER DION

Le patron de Dialogues, à Brest, nie les faits et évoque des accusations mensongères.
 

Le Télégramme a annoncé, lundi 15 octobre, "la mise en examen de Charles Kermarec", le patron de la grande librairie brestoise Dialogues qui, selon le quotidien local, "fait l'objet d'une plainte pour agression et harcèlement sexuel, déposée par une salariée pour des faits qui se seraient déroulés à l'intérieur du magasin".

Une enquête est en cours, a confirmé le commissariat de Brest, où le libraire a passé une nuit en garde à vue la semaine dernière. Les faits se seraient déroulés dans la librairie. "Plusieurs témoignages concordants" ont été recueillis par la police, selon le quotidien.

Placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de se rendre à la librairie, le dirigeant de 71 ans nie les faits, évoquant dans Le Télégramme, "des accusations mensongères et une cabale" visant à le "contraindre de quitter Dialogues". Contacté par Livres Hebdo, Charles Kermarec n'a pas souhaité apporter plus de précisions.

Librairie généraliste de 1 800 m2, Dialogues est le fleuron de l'entreprise que Charles Kermarec a commencé à alléger cet été avec la cession du magasin jeunesse Les Enfants de Dialogues et de la brasserie le Café Fleuriot, créée en 2017 et  installée dans les locaux de Dialogues Musique.
 
close

S’abonner à #La Lettre