Grand Prix des librairies 2021

[Le libraire de l’année] Cécile Bory, librairie Georges à Talence (3/6)

Cécile Bory, directrice de la librairie Georges à Talence - Photo LIBRAIRIE GEORGES

[Le libraire de l’année] Cécile Bory, librairie Georges à Talence (3/6)

Pour la deuxième année, Livres Hebdo présente chaque vendredi un des candidats à l’élection du Prix du libraire de l’année, pour laquelle nos lecteurs professionnels du livre sont appelés à voter. Aujourd’hui, Cécile Bory, propriétaire de la librairie Georges à Talence.

J’achète l’article 1.50 €

Par Cécile Charonnat,
Créé le 16.07.2021 à 11h30,
Mis à jour le 23.07.2021 à 16h00

Cécile Bory le reconnaît volontiers, elle est "née dans un carton de livres". Arrière-petite-fille de Georges Bory, le fondateur de la librairie Georges à Bordeaux en 1904, elle poursuit depuis presque trente ans une histoire de famille intimement liée à la librairie.

Pourtant, elle a d’abord cherché à s’en éloigner. "Mes parents ne tenaient pas à ce que je reprenne la librairie familiale. Je les ai écoutés", raconte la toute jeune quinquagénaire. Elle commence donc sa vie professionnelle au sein d’une agence de communication culturelle.

Libraire moins classique

Mais, au bout de trois ans, en 1994, lorsque sa mère, Josette Bory, envisage de déplacer la librairie Georges – déménagée une première fois à Talence en 1974 – dans le Forum des arts et de la culture, un bâtiment municipal qui permettra de lui donner une nouvelle dimension grâce notamment à la création d’un café de 60 m2, elle n’hésite pas longtemps. "Ce projet me plaisait. Il m’offrait l’opportunité d’être libraire de manière moins classique et de mixer ce qui me fait me lever chaque matin, le livre et l’humain."

Il aura fallu huit ans pour que le projet devienne réalité. Cécile Bory en profite pour apprendre le métier auprès de ses parents et de Jean-Pierre Ohl, engagé au début des années 1990 pour donner une tonalité généraliste à la librairie qui jusque-là restait très identifiée à sa spécialité scientifique.

Elle prend ensuite la direction de la communication et des animations et travaille sans relâche pour "inscrire la librairie dans son territoire. J’ai toujours pensé que nous n’étions pas un commerce isolé mais bien des acteurs culturels qui se nourrissent et abreuvent leur environnement", explique celle qui reste avant tout motivée par "les projets réalisés en commun".

Une époque réjouissante

Partenariats variés, rencontres abordant tous les secteurs de l’édition, ateliers pour petits et grands, attention à chaque client qui pénètre dans le magasin, Cécile Bory fait feu de tout bois. "Et cela finit par payer", constate la dirigeante qui a engrangé une croissance de plus de 80% de son chiffre d’affaires cette année et se félicite de cette "époque réjouissante " que la librairie traverse.

Ce même goût des relations humaines et du partage l’a amené à prendre la présidence de l’association des libraires de Nouvelle-Aquitaine (Lina) il y a trois ans. Une manière, là aussi, de perpétuer la tradition familiale : Josette Bory a dirigé pendant 15 ans le collectif des libraires de l’ancienne région Aquitaine.
 

Les nommés du Prix spécial du libraire de l’année

Les professionnels du livre, lecteurs de Livres Hebdo, sont invités à désigner le "libraire de l'année" en votant du 2 juillet au 27 août pour une des personnalités nommées par la rédaction du magazine.

Découvrez chaque vendredi le portrait d’un libraire sur livreshebdo.fr.
 
Les libraires nommés sont :
  • Rosalie Abichared, De Beaux lendemains, Bagnolet
  • Cécile Bory, Librairie Georges, Talence
  • Patrick Corbet, Momie, Grenoble
  • Pascale Girard, Le Mokiroule, Drôme, Ardèche
  • Laurent Parez, Dernier rempart, Antibes
  • Ayla Saura et Solveig Touzé, La Nuit des temps, Rennes

Le Prix spécial du libraire de l’année sera remis lors de la soirée de remise de prix à Paris le 30 septembre.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités