japon

Le manga "Act-Age" arrêté, son scénariste mis en examen

Illustration du manga "Act-Age" - Photo SHUEISHA / TATSUYA MATSUKI - SHIRO USAZAKI

Le manga "Act-Age" arrêté, son scénariste mis en examen

La star montante du magazine de prépublication japonais Weekly Shonen Jump, Tatsuya Matsuki, a été mis en examen pour agressions sexuelles sur mineures.

J’achète l’article 1.50 €

Par Nicolas Turcev,
Créé le 10.08.2020 à 16h31,
Mis à jour le 10.08.2020 à 17h00

Le magazine de prépublication japonais Weekly Shonen Jump a annoncé dans un communiqué, le 10 août, cesser la parution du manga Act-Age, dont les deux premiers tomes ont été édités en juin chez Ki-oon. Cette décision fait suite à l'arrestation, deux jours plus tôt, du scénariste de l’œuvre, Tatsuya Matsuki, 29 ans, suspecté d'avoir agressé sexuellement deux jeunes filles dans la rue.

"Après avoir confirmé les faits, nous avons eu une discussion avec la dessinatrice [d'Act-Age], Shiro Usasaki. Nous avons conclu qu'il n'était plus possible de continuer la publication d'Act-Age et par conséquent, la série se terminera avec la publication du prochain numéro du Weekly Shonen Jump, le 11 août", ont annoncé les éditeurs du magazine sur Twitter. Le département éditorial se dit "déçu de mettre un terme à une série aimée par tant de lecteurs", mais justifie sa décision par la "gravité de l'incident" et la "grande responsabilité sociale" du Weekly Shonen Jump.

Deux agressions en une heure

Selon des sources policières relayées par la chaîne NHK, Tatsuya Matsuki était à vélo lorsqu'il s'est approché d'une première collégienne et l'a agrippé, avant de repartir. La jeune fille a alors alerté les autorités. Une heure plus tard, dans la même zone, une seconde collégienne a été agressée par un homme ressemblant au scénariste. Les scènes ont été captées par des caméras de vidéosurveillance. Confronté aux extraits vidéo lors de son interrogatoire, Tatsuya Matsuki aurait reconnu être l'auteur des faits.

Act-Age raconte l'histoire de la jeune Kei Yonagi qui désire devenir actrice pour subvenir aux besoins de sa famille. Dans un communiqué, l'éditeur français, Ki-oon, indique être "actuellement en discussion avec Shueisha [l'éditeur japonais, ndlr] pour régler différents aspects de [son] engagement contractuel vis-à-vis de la série" et précise qu'il communiquera "très prochainement" sur son avenir en France. Les tomes 3 à 5 du manga devaient normalement paraître entre fin août et début décembre.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités