Politique

Le ministère de la Culture entame la nouvelle année avec une nouvelle organisation. Espérée depuis plus d’un an par le monde du livre, la réorganisation se confirme avec la publication du décret n° 2020-1831 du 31 décembre 2020 au Journal officiel, prévoyant la modification du décret n° 2009-1393 du 11 novembre 2009 relatif aux missions et à l’organisation de l’administration centrale du ministère de la Culture.
 
A partir du 1er janvier, l’administration du ministère de la culture se divise en cinq parties. Elle comprend le secrétariat général, la direction générale des patrimoines et de l’architecture (DGPA), la direction générale de la création artistique (DGCA), la direction générale des médias et des industries culturelles (DGMIC) et la nouvelle délégation générale à la transmission, aux territoires et à la démocratie culturelle (DGTTDC). 
 
Le service du livre et de la lecture reste effectif au sein de l’organisation de la direction générale des médias et des industries culturelles. Il prévoit la coordination et l’évaluation des actions du ministères concernant la création, l'édition, la diffusion, la distribution, la promotion du livre et de la lecture publique. 

Soutien aux entrepreneurs culturels
 
Au côté du service du livre et de la lecture, la DGMIC se complète avec un service des médias pour la presse, l’audiovisuel et l’industrie musicale et la délégation aux entreprises culturelles, qui apporte un soutien aux "entrepreneurs culturels dans leurs projets de création ou de développement d'entreprise relevant du champ des industries culturelles". En lien avec le secrétariat général et les autres directions générales, elle participe "à la structuration d'une filière des industries culturelles et créatives".
 
Elle ajoute une quatrième branche à son organisation, la délégation à la régulation des plateformes numériques. Celle-ci "analyse l'évolution des modèles économiques des plateformes numériques" et examine "les effets de la transition numérique sur les modèles économiques des médias et des industries culturelles".
 
La DGMIC est désormais chargée de "mettre en œuvre et d’évaluer la politique de l’état en faveur du développement et du pluralisme des médias, de l’industrie médicale, du livre et de la lecture et de l’économie culturelle". Elle prend aussi en charge la promotion de "l’entrepreneuriat culturel, l’accès des entreprises culturelles aux financements publics et privés, le développement des commerces culturels, ainsi que l’export des industries culturelles en lien avec le secrétariat général. "
 
Modifications des délégations de l’administration centrale
 
L’administration centrale du ministère de la Culture accueille une nouvelle délégation générale de la transmission, aux territoires et à la démocratie culturelle. Elle anime, coordonne, évalue la politique de l’Etat visant à garantir la participation et l’accès de tous les citoyens à la vie culturelle. Elle se divise en deux sous-directions avec, d'un côté, la participation à la vie culturelle et, de l'autre, les formations et la recherche.
 
Avec le secrétariat général et la DMGIC, l’administration centrale se complète avec la direction générale des patrimoines et de l’architecture, qui "soutient la création architecturale et assure la promotion de la qualité architecturale et paysagère dans les constructions et aménagements urbains et paysagers".
 
Aux côtés de la direction générale des patrimoines et de l’architecture et de la délégation générale à de la transmission, aux territoires et à la démocratie culturelle, la direction générale de la création artistique élabore "une politique générale d'insertion économique et de protection sociale des artistes et des auteurs". Elle réunit notamment la délégation aux arts visuels, à la danse et à la musique.
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités