Rentrée d'hiver 2021

Le monde raconté par six romans français

Charlotte Pons - Photo ASTRID DI CROLLALANZA

Le monde raconté par six romans français

Violences conjugales, écologie, élection de l’extrême-droite… Livres Hebdo a sélectionné six romans français de la rentrée d’hiver 2021 qui donnent une nouvelle voix à l'actualité.

J’achète l’article 1.50 €

Par Cécilia Lacour,
Créé le 01.01.2021 à 14h00,
Mis à jour le 01.01.2021 à 14h00

Parmi les 493 nouveautés à paraître en janvier et février, de nombreux romans de la rentrée d’hiver 2021 portent un regard sur le monde qui nous entoure. Ecologie, violences conjugales, GPA ou encore prise de pouvoir de l’extrême-droite sont autant de thèmes qui servent la trame des fictions françaises de la rentrée. 

Alors que l’écologie et l’environnement font l’objet de nombreux ouvrages tout au long de l’année, Sophie Hénaff livre Voix d’extinction (Albin Michel, 4 février). La trame de sa comédie déjantée prend place en 2031 lors d’un sommet dédié à la sauvegarde des espèces menacées. Alors que les discussions sont vouées à l’échec, Dieu décide d’envoyer sur Terre quatre animaux déguisés en humains pour infiltrer les débats. 

Et si l’extrême-droite parvenait à se hisser au pouvoir? Cette hypothèse devient réalité dans Le cœur à l’échafaud d’Emmanuel Flesch (Calmann-Lévy, 6 janvier). Le roman suit le procès de Walid Z., un jeune des quartiers parvenu, grâce à ses études, à fréquenter la classe bourgeoise parisienne. Accusé d’avoir violé son ex-belle-mère, il risque la peine de mort par décapitation. A travers ce procès, l’auteur souligne le plafond de verre auquel est confronté Walid Z., la genèse du pouvoir de l’extrême-droite et ses conséquences.

Violences conjugales et GPA

A la tête d’une famille recomposée, Antoine et Chloé forment un couple amoureux, presque idéal. Chacun pense avoir échappé à ses secrets d’enfance. Mais un jour, survient la première gifle, annonciatrice d’une spirale de violences conjugales. En faisant le lien entre le passé et le présent de ses personnages, Marie Simon souligne, dans Une gifle (Autrement, 20 janvier), la manière dont le passé peut influencer, voire contaminer, le présent, l’amour et le bonheur. 

Dans son deuxième roman Faire corps (Flammarion, 24 février), Charlotte Pons explore la gestation pour autrui (GPA), pratique controversée et interdite en France. Depuis trois ans, Romain et Marc tentent d’avoir un enfant et sont confrontés au parcours épineux de la gestation pour autrui (GPA) aux Etats-Unis. De son côté, Sandra l’a toujours affirmé: elle ne sera jamais mère. Jusqu’au jour où elle accepte de porter l’enfant de ses amis. L’auteure relate la relation de cette femme enceinte, qui ne va pas devenir mère, à un bébé, qui ne sera pas le sien. 

Arménie et Lady Di

Alors que le peuple arménien exige la démission de son Premier ministre Nikol Pachinian pour sa défaite dans le conflit l’opposant à l’Azerbaïdjan pour le contrôle du Haut-Karabakh, Andreï Makine romance un épisode de son enfance dans L’ami arménien (Grasset, 6 janvier). Dans les années 1970, le narrateur se prend d’amitié pour Vardan. En suivant ces deux adolescents, le lecteur découvre le quotidien du "Royaume d’Arménie". Dans cette zone située aux abords d’une prison russe à 5000 kilomètres de leur terre natale, des familles arméniennes viennent soutenir leurs proches emprisonnés pour séparatisme

Diffusée sur Netflix le 15 novembre, la quatrième saison de The Crown a fait parler d’elle jusqu’à Buckingham Palace pour la version romancée et potentiellement déformée de la réalité qu’elle livre aux téléspectateurs. Si la mort tragique de la princesse de Galles le 31 août 1997 n’a pas encore été relatée par la série, celle-ci donne vie à Punto Basta de Lionel Froissart (Héloïse d’Ormesson, 14 janvier). Ce soir-là, Jocelyne rentre chez elle à bord de sa Fiat surnommée Paulette. Sous le pont de l’Alma, sa voiture se fait accrocher par une Mercedes. Alors qu’elle tente de maîtriser son véhicule, elle remarque à peine que l’autre voiture s’encastre dans un pylône. Le lendemain, elle réalise son éventuelle implication dans la mort de Diana. Paniquée, Jocelyne cherche à se débarrasser de Paulette. 


 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités