Le prix du Guesclin a désigné ses lauréats | Livres Hebdo

Par Agathe Auproux, le 04.12.2014 à 15h10 (mis à jour le 05.12.2014 à 10h21) Récompense

Le prix du Guesclin a désigné ses lauréats

A l'occasion du salon de l'Histoire en littérature, le 5e prix du Guesclin a récompensé quatre ouvrages français.

Inauguré en 2010 lors du premier salon de l'Histoire en littérature à Paris, le prix du Guesclin a honoré cette saison quatre auteurs français. Le prix qui désigne la "révélation historique de l'année" revient à l'essai de Michel de Jaeghere, Les derniers jours : la fin de l'Empire romain d'Occident, paru aux éditions Les Belles Lettres en octobre. Dans cet ouvrage, Michel de Jaeghere retrace les évènements qui ont contribué au déclin de la puissance romaine depuis 376 et analyse la montée des populations germaniques à l'intérieur du monde romain.

Le prix spécial du jury récompense cette année, comme en 2013, deux lauréats ex aequo : Nicolas Carreau pour Les légendes du masque de fer (La librairie Vuibert) et Laurent Greilsamer pour sa biographie, La vraie vie du capitaine Dreyfus (Tallandier). Le prix spécial de la Mairie du 8e a été dercerné à Vladimir Fedorovski pour son histoire illustrée de la capitale russe, La magie de Moscou, aux éditions du Rocher.

Le prix du Guesclin a été créé conjointement par l’association Cocktail & Culture et les Librairies Fontaine. Les différents prix seront remis jeudi 4 décembre à 21 heures, au Cercle national des armées à Paris.
close

S’abonner à #La Lettre