Bande dessinée

Le prix Landerneau BD 2021 honore "Quelqu’un à qui parler"

Photo LE LOMBARD

Le prix Landerneau BD 2021 honore "Quelqu’un à qui parler"

Distingué par les libraires des Espaces culturels E. Leclerc, l'album de Grégory Panaccione est l'adaptation d'un roman de Cyril Massarotto.

Par Thomas Faidherbe,
Créé le 24.11.2021 à 20h30,
Mis à jour le 25.11.2021 à 16h00

Les libraires des Espaces culturels E. Leclerc ont récompensé, mercredi 24 novembre, Grégory Panaccione lauréat du prix Landerneau BD 2021 pour l'album Quelqu’un à qui parler, publié en août chez Le Lombard. Le prix est doté de 6 000 euros.

Le président du jury Jean-Pierre Gibrat, dessinateur des sagas Le sursisLe vol du corbeau ou encore Mattéo, a salué un "album singulier par sa puissance de narration hors pair et la justesse des dialogues. Une vive émotion surgit de chaque dessin réalisé par Grégory Panaccione." Quelqu’un à qui parler est "Une œuvre remarquable qui se concentre sur ce que doit être l’essentiel de l’expression".

Quelqu’un à qui parler, adapté du roman de Cyril Massarotto (XO, 2017), suit le jeune Samuel, qui broie du noir. Et il y a de quoi ! Il est célibataire, vit dans un petit appartement sous un toit de Paris et se morfond dans un travail qui ne le passionne pas. Seul chez lui le soir de son anniversaire, Samuel s'amuse à appeler le seul numéro qu'il connait par cœur, celui de sa maison d'enfance. À sa grande surprise, quelqu'un décroche : lui-même. Le petit Samuel, 10 ans, qui rêve d'être footballeur, de voyager et d'écrire des romans pour impressionner les filles. Comment garder la tête haute quand on doit avouer à l'enfant qu'on était qu'on n'a réalisé aucun de ses rêves ? Il est temps pour Samuel de reprendre sa vie en main.

Après des études à l’École Estienne et aux Beaux-Arts puis une expérience frustrante dans le monde de la publicité, Grégory Panaccione devient dessinateur de personnages pour la série TV Les Malheurs de Sophie. Il se lance ensuite dans la BD et publie chez Delcourt notamment, Un océan d’amour avec Wilfrid Lupano (Prix BD Fnac 2015), la série Chronosquad avec Giorgio Albertini et Simon Kansara, Match et un été sans maman. Son dernier album, Cabot-Caboche, paru le 3 novembre chez Delcourt, est une adaptation du roman éponyme de Daniel Pennac. 

Avec un jury composé de libraires des espaces culturels E.Leclerc et du dessinateur Jean-Pierre Gibrat (président) aux côtés de Michel-Édouard Leclerc, le lauréat 2021 succède au palmarès à Hubert et Zanzim, lauréats l’an passé pour Peau d’Homme (Glénat).



 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités