Belgique

Le prix Rossel 2019 pour Vinciane Moeschler

Vinciane Moeschler devient la première Française - Photo ASTRID DI CROLLALANZA

Le prix Rossel 2019 pour Vinciane Moeschler

L’auteure a été primée pour son livre Trois incendies paru chez Stock
 

Par Alexiane Guchereau,
Créé le 09.12.2019 à 18h10,
Mis à jour le 09.12.2019 à 19h01

La romancière Vinciane Moeschler a reçu le prix Victor-Rossel 2019, équivalent du Goncourt en Belgique mardi 3 décembre pour son cinquième roman Trois incendies publié en mai chez Stock. Elle devient ainsi la première écrivaine française à recevoir le prix littéraire a indiqué son éditrice, Caroline Laurent, à Livres Hebdo, après avoir fait part de "sa grande fierté". Stock n'avait pas remporté le prix Rossel depuis 1998 (François Emmanuel, La Passion Savinsen).
 
En 1982, Alexandra est reporter de guerre à Beyrouth. Violemment choquée par le massacre de Chatila, elle remet en question son métier et éprouve le besoin urgent de revoir sa mère, Léa, une dame âgée dont l'enfance ardennaise fut marquée par la violence de l'invasion nazie. Maryam, la fille d'Alexandra, rejette l'héritage familial en fuyant la guerre et trouve refuge auprès des animaux.

Caroline Laurent se réjouit de voir que le jury a récompensé "un livre qui aborde le regard des femmes sur la guerre".

Vinciane Moeschler était en lice avec quatre autres auteurs Odile d’Oultremont (Baïkonour, L'Observatoire) Emmanuel Pirotte (D’innombrables soleils, Le Cherche midi), Isabelle Wéry (Poney flottant, Onlit éditions) et Philippe Marczewski, nommé pour Blues pour trois tombes et un fantôme (Inculte). Elle succède à Adeline Dieudonné couronnée en 2018 pour La vraie vie (L'Iconoclaste).

L'auteure publiera un roman jeunesse, A corps parfait, en mars 2020 chez Le Muscadier. Elle y évoque à nouveau les femmes reporters mais également l'amour adolescent salvateur pour Audrey, fille d'une reporter qui vit très mal la célébrité de sa mère.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités