Liberté de publier

Le prix Voltaire 2020 pour un éditeur vietnamien

Le prix Voltaire 2020 pour un éditeur vietnamien

Le prix pour la liberté de publier est décerné à une jeune maison d'édition, dont les collaborateurs comme les lecteurs, subissent des pressions incessantes de la part du gouvernement vietnamien.

Par Vincy Thomas,
Créé le 03.06.2020 à 13h35,
Mis à jour le 03.06.2020 à 14h28

L'Union internationale des éditeurs (UIE) a décerné le prix Voltaire 2020 à la maison d'édition vietnamienne Liberal Publishing House.

Le prix Voltaire de la liberté de publier a été créé pour apporter son soutien à des éditeurs dans des pays où la censure est quotidienne. Les trois autres finalistes étaient installés en Turquie, en Malaisie et au Pakistan.

"Le travail de Liberal Publishing House au Vietnam en tant qu'éditeurs de guérilla, rendant les livres disponibles dans un climat d'intimidation et prenant des risques pour leur propre sécurité personnelle, est tout simplement inspirant. La communauté internationale de l'édition reconnaît leur courage et les soutiendra aussi bien que possible" précise dans un communiqué Kristenn Einarsson, président du comité de la liberté de publier à l'UIE.

"Le prix que nous recevons aujourd'hui ne reconnaît pas seulement nos efforts inlassables mais il reconnaît aussi la bravoure de dizaines de milliers de lecteurs vietnamiens qui ont été harcelés, qui ont été arrêtés et interrogés simplement pour avoir lu nos livres" explique la maison d'édition Liberal Publishing House dans ses remerciements.

L'éditeur, à travers ses publications, promeut les droits de l'Homme et la liberté d'informer, sans en référer à la censure gouvernementale. Politics for the Common People, Non-Violent Resistance, Politics of a Police State, ou encore les ouvrages de l'activiste Pham Doan Trang, récemment récompensé par le Prix de la liberté de la presse de Reporters sans frontières, sont parmi les plus vendus de leur catalogue.

Fondée en février 2019 à Ho Chi Minh Ville par un groupe de dissidents, face à un gouvernement qui contrôle pleinement les parutions dans le pays, Liberal Publishing House est considérée comme une activité anti-patriotique. Au Vietnam, selon Amnesty International, une centaine de personnes sont détenues pour avoir possédé ou lu des livres de l'éditeur. Deux des éditeurs ont été arrêtés et torturés en octobre dernier. Le 8 mai, l'un des collaborateurs de Liberal Publishing a été arrêté pour avoir livré une commande à un lecteur. Sa garde a vue, brutale, a duré près d'une journée.
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités