Paris

Le street art envahit la Nuit Blanche et l’Espace Fondation EDF

Zevs à l’Espace Fondation EDF - Photo

Le street art envahit la Nuit Blanche et l’Espace Fondation EDF

Le 4 octobre, Paris deviendra un musée à ciel ouvert en accueillant les plus grands artistes de street art lors de la Nuit Blanche 2014. L’Espace Fondation EDF en profite pour inaugurer sa nouvelle exposition consacrée à cet art urbain constamment en mouvement.

Par Vincy Thomas ,
Créé le 03.10.2014 à 16h19 ,
Mis à jour le 03.10.2014 à 17h00

L’édition 2014 de la Nuit Blanche à Paris aura lieu samedi 4 octobre avec cette année une Grande Randonnée artistique essentiellement située sur la Rive gauche de Paris. Sous la direction de José-Manuel Gonçalvès, directeur du Centquatre, les quartiers choisis mettront à l’honneur différents thèmes et particulièrement le street art contemporain.
 
De la gare d’Austerlitz à la Bibliothèque nationale de France, un musée à ciel ouvert (étrangement appelé Open Musée) présentera des installations de Thomas Canto, Borondo, YZ, SpY, Jacques Villeglé, Pablo Valbuena, Swoon, Tristan Eaton, Hicham Berrada, Sambre, Boa Mistura, Jef Aérosol, Esther Stocker… Ce parcours est le fruit de la rencontre entre le maire du XIIIe Jérôme Coumet et le galeriste Mehdi Ben Cheikh, fondateur de la galerie Itinerrance. En octobre 2013, il avait été l'initiateur de l’exposition éphémère de la Tour 13, bâtiment voué à la destruction, qui avait hébergé des installations et des œuvres de 80 artistes durant un mois. 
 
En dehors de ce parcours, l’Espace Fondation EDF (dans le VIe arrondissement) inaugure sa nouvelle exposition, « #Streetart, l’innovation au cœur d’un mouvement » le 4 octobre, jusqu’à 2 heures du matin. On y retrouvera des œuvres de Banksy, Bento, Speed Graphito, Jeff Soto, JR, Vhils, Water Led Graffiti, Hervé Di Rosa et Mark Jenkins. L’exposition est présentée jusqu’au 1er mars 2015. Elle propose un parcours en deux temps : un panorama historique du mouvement, de la bombe de peinture au QR code puis une perspective des nouveaux modes d’expression, qui comprend la photographie, le film, l’interactivité et le mapping.
 
La Nuit Blanche n'est pas consacrée uniquement au street art. Parmi les autres événements imaginés, notons que la Galerie des bibliothèques de la Ville de Paris accueillera un prélude à l’exposition Paris Champ & Hors Champ, les Archives nationales dévoileront une cloche de bronze conçue par le designer Pierre Charpin, la bibliothèque Sainte-Geneviève invitera l’artiste pakistanais Imran Qureshi pour une performance.
 
La manifestation fait aussi la part belle à la lecture et à l’écriture : Mike Schertzer qui s’amuse avec une craie pour faire surgir la littérature dans l’espace public (Maison de la Recherche) ou encore des lectures autour de l’œuvre de Marcel Proust à la mairie du XIe arrondissement et aux Cahiers de Colette, entre autres.

Les dernières
actualités