Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil

"Le tracas de Blaise" couronné par les Pépites 2018

Raphaële Frier remporte la Pépite d'or 2018 pour "Le tracas de Blaise", illustré par Julien Martinière (L'atelier du poisson soluble) - Photo OLIVIER DION

"Le tracas de Blaise" couronné par les Pépites 2018

Les quatre récompenses Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil ont été dévoilées en ouverture de la 34e édition de la manifestation, mercredi 28 novembre.

Par Léopoldine Leblanc, Claude Combet,
Créé le 28.11.2018 à 18h30,
Mis à jour le 29.11.2018 à 10h00

Les jurys des Pépites 2018 ont révélé leurs quatre lauréats choisis parmi les dix-huit titres de la dernière sélection, mercredi 28 novembre, en ouverture du 34e Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil (93).
 
Décernée par un jury de professionnels, la Pépite d’or a été attribuée à Raphaële Frier et Julien Martinière pour leur livre illustré Le tracas de Blaise (L’Atelier du poisson soluble). L'ouvrage est paru il y a un an et raconte l'histoire de Blaise, qui se réveille un matin après une nuit agitée. Il sent que quelque chose a changé en lui. En fait, il entame une longue métamorphose dont il s'efforce de dissimuler les signes au quotidien.
 
Les trois jurys d’enfants de 8 à 12 ans ont dévoilé leur choix dans les différentes catégories: la Pépite "livre illustré" a récompensé Manuel Marsol pour Duel au soleil (L’Agrume), édité en mars.

En "roman", le jeune jury a élu Lenfant de poussière, premier tome du cycle de Syffe par Patrick K. Dewdney, illustré par Fanny Etienne-Artur (Au Diable vauvert), sorti en mai et déjà lauréat des prix Imaginaire de la 25e Heure du livre 2018 et Julia-Verlanger 2018.

Enfin, la Pépite "bande dessinée" a récompensé Un gentil orc sauvage de Théo Grosjean (Delcourt), publié en août.

Par ailleurs, dans ces trois catégories segmentées, les jurys ont manifesté leur intérêt pour Panthera Tigris de Sylvain Alzial, illustré par Hélène Rajcak (Rouergue), Les amours d’un fantôme en temps de guerre de Nicolas de Crécy (Albin Michel Jeunesse) et L’été fantôme d’Elizabeth Holleville (Glénat).

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités