Décoration

Légion d'honneur: Ismaïl Kadaré et Madeleine Chapsal parmi les promus du 1er janvier

L'écrivain albanais Ismaïl Kadaré en 2002. - Photo ©CC BY-SA 3.0/LARS HAEFNER

Légion d'honneur: Ismaïl Kadaré et Madeleine Chapsal parmi les promus du 1er janvier

La promotion civile de la Légion d’honneur du 1er janvier rassemble 487 personnalités, soit 85 de plus qu'en 2019. Une vingtaine d'acteurs du secteur du livre ont été honorés.

J’achète l’article 1.50 €

Par Alexiane Guchereau,
Créé le 03.01.2020 à 11h33,
Mis à jour le 03.01.2020 à 12h02

La promotion de la Légion d’honneur publiée au Journal Officiel le 1er janvier 2020 rassemble 487 personnes dont une vingtaine de personnalités du monde littéraire.

L'écrivaine Madeleine Chapsal a été promue au grade de commandeur. Elle est l'auteure de nombreux ouvrages comme Brume légère sur notre amour (Fayard, 2016 et réédité au Livre de poche l'année suivante), La voiture noire du désir (Flammarion, 2015) ou encore Le corps des femmes (Fayard, 2014, réédité en grand caractère chez Corps 16 la même année et en poche au Livre de poche l'année suivante). 

Parmi les grands officiers figurent Ismaïl Kadaré, lauréat du prix Cino Del-Luca en 1992 et premier récipendiaire du Man Booker Prize en 2005, l'égyptologue et conservatrice générale du patrimoine Christiane Ziegler dont le dernier ouvrage L'art égyptien a été publié chez Larousse en 2013, la psychanalyste et écrivaine Julia Kristeva qui publie Grandir, c'est croire (Fayard, 26 février 2020) et Dostoievski (Buchet Chastel, 5 mars 2020), et la journaliste spécialiste de l'histoire du Vatican Caroline Pigozzi qui a notamment rédigé Ainsi fait-il (Plon, 2014) et Les photos secrètes du Vatican (Gründ, 2017). 

Une quinzaine de chevaliers

Une quinzaine de personnalités issues du monde du livre ont été promues au grade de chevalier. Figurent dans la liste Marie-Pierre Dion-Turkovics, conservatrice générale des bibliothèques et des archives d’un musée , Benoît Lecoq, inspecteur général des bibliothèques et responsable du collège bibliothèques documentation, livre et lecture publique de l'Inspection générale de l'éducation, du sport et de la recherche, Françoise Chastel, ancienne professeure de langue des signes française, auteure de Silence turquoise et Des mains et des lèvres (Publishroom, respectivement publiés en 2017 et 2018), l’auteure jeunesse Agnès Rosenstiehl ainsi que Mario Bois, président-fondateur de la maison d'édition éponyme spécialisée en musique et en danse, et Bernard Gotlieb, directeur général d'Odile Jacob.

Les historiennes Véronique Chankowski, auteure d'Athènes et Délos à l'époque classique (Ecole française d'Athènes, 2008), et Arlette Jouanna, dont les deux derniers livres, Montaigne et La Saint-Barthélémy: les mystères d'un crime d'Etat, ont été édités par Gallimard en 2017, sont aussi élevées au grade de chevalier. Le président du Mucem (musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée) Jean-François Chougnet, les journalistes Anne Nivat (Un continent derrière Poutine?, Le Seuil, 2018) et Eliane Thibaut-Comelade, auteure d'ouvrages culinaires, Dominique Brechoteau, l'ancien président du FIBD, le plasticien Pascal Convert (Conversion, Filigranes, 2017 ou La constellation du Lion, Grasset, 2013), l’auteur-compositeur et écrivain Abd-al Malik (Méchantes blessures, Plon, août 2019), et le président du Livre de l'aveugle, une association dédiée à la transcription de livres scolaires pour les jeunes aveugles, Michel Tessier complètent la liste des personnalités promues au grade de chevalier. 





Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités