Les 10 questions du SNE aux candidats | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 16.02.2017 à 15h12 (mis à jour le 16.02.2017 à 18h33) Présidentielle 2017

Les 10 questions du SNE aux candidats

Pierre Dutilleul, directeur général, et Vincent Montagne, président du SNE - Photo PHOTO OLIVIER DION

Le Syndicat national de l’édition a choisi d'interpeller tous les candidats à l’élection présidentielle sur les enjeux auxquels font face l'édition, le livre et la lecture. Les réponses seront rendues publiques pendant le salon Livre Paris (24-27 mars).

A l’approche du premier tour de l'élection présidentielle (23 avril), le Syndicat national de l’édition (SNE) interpelle tous les candidats, via un questionnaire envoyé le 17 février, pour connaître leurs positions et leurs engagements dans le domaine de l’édition, du livre et de la lecture. Au passage, Vincent Montagne, président du SNE, remarque dans le préambule de ce document de huit pages, riche des principales données du secteur (à télécharger ci-contre), que "les enjeux culturels, si essentiels, ne sont pas au cœur de la campagne présidentielle" et que "l'identité culturelle doit pouvoir être préservée des seules forces du marché".
 
Le SNE appelle à une "vigilance extrême" sur trois grands sujets : le prix unique du livre, "seul garant de l’égalité entre tous les lecteurs", le maintien d’un taux réduit de TVA sur le livre imprimé ou numérique ainsi que la préservation du droit d’auteur en France comme à l’étranger. Trois thématiques que le Syndicat de la librairie française (SLF) souhaite d'ailleurs voir défendues par les candidats à la présidentielle, dans 11 propositions rendues publiques le 30 janvier dernier.         

Les 10 questions du SNE 

1. Si vous êtes élu en 2017, quelles actions concrètes comptez-vous entreprendre pour maintenir la diversité de la création littéraire et de sa diffusion, conserver et valoriser le patrimoine écrit et promouvoir le livre et la lecture, notamment auprès de la jeunesse ?

2. Quelles mesures concrètes envisagez-vous de mettre en œuvre pour renforcer la promotion du livre français et de la pensée française dans l’espace francophone et dans le monde ? (maintien et développement des dispositifs d’aide à la traduction ? maintien des chargés du livre dans les ambassades… ?)

3. Vous engagez-vous à garantir le maintien en France de la loi sur le prix unique du livre, papier et numérique, et promouvoir ses principes aux niveaux européen et international ?

4. Vous engagez-vous à préserver le droit d’auteur ? Si oui, de quelles manières ? Quelles seront notamment vos propositions pour maintenir un cadre juridique équilibré, limiter les exceptions, et lutter contre les fraudes et le piratage ? le droit d’auteur et avec lui la rémunération de la création et la diversité éditoriale, seront-ils des thèmes que vous porterez également à l’international ?

5. Vous engagez-vous à maintenir un même taux de TVA réduit pour le livre (papier et numérique) et reconnaître ainsi le livre comme un bien de première nécessité ?

6. Quelles mesures envisagez-vous de prendre pour assurer des conditions loyales de concurrence entre les deux secteurs publics et privés ? Et quels outils mettrez-vous en place à cette fin ?

7. Vous engagez-vous à garantir aux lecteurs qu’ils ne seront pas enfermés dans des formats propriétaires ? Si oui, quelles mesures, notamment économiques, vous engagez-vous à mettre en œuvre pour favoriser le développement du modèle universel du livre numérique ?

8. Quelles mesures prendrez-vous  pour permettre à chaque élève de disposer de manuels et ressources numériques nécessaires à l’acquisition des fondamentaux ? pour qu’une plus grande équité soit assurée dans la répartition des moyens d’enseignement sur l’ensemble du territoire ?

9. Quelles mesures concrètes envisagez-vous de mettre en œuvre pour garantir le maintien de l’équilibre économique de l’édition scientifique privée française (accompagnement financier ? organisation d’une concertation entre acteurs publics et privés, de l’information scientifique et technique ?...)

10. Quelles mesures, notamment financières, envisagez-vous de mettre en œuvre pour permettre aux bibliothèques de poursuivre leurs missions dans le respect de l’équilibre économique de la chaîne du livre ? pour maintenir une concertation entre l’ensemble des acteurs concernés ?

Les réponses des candidats seront rendues publiques lors de la prochaine édition du Salon Livre Paris, qui aura lieu du 24 au 27 mars 2017.
close

S’abonner à #La Lettre