Les archives Rosa Parks à la Bibliothèque du Congrès de Washington | Livres Hebdo

Par Véronique Heurtematte, le 04.02.2015 à 17h08 (mis à jour le 04.02.2015 à 18h00) Etats-Unis

Les archives Rosa Parks à la Bibliothèque du Congrès de Washington

Rosa Parks avec Martin Luther King en 1955. - Photo DR

102 ans après la naissance de Rosa Parks, la fondation Howard G. Buffett prête pour une durée de 10 ans à la Bibliothèque du Congrès une collection de documents de la célèbre activiste américaine comptant notamment 7500 lettres et manuscrits ainsi que 2500 photos.

A partir du mercredi 4 février et pour une durée de 10 ans, la Bibliothèque du Congrès de Washington accueillera les archives de Rosa Parks, icône américaine de la lutte contre la ségrégation raciale.
 
Prêtée par la fondation Howard G. Buffett, cette collection compte notamment 7500 documents manuscrits et 2500 photos et sera mise à la disposition des chercheurs.
 
"A la bibliothèque publique, située près du quartier commerçant en centre-ville, une personne de couleur n’est pas autorisée à entrer pour lire un livre ou en emprunter un, écrit Rosa Parks dans l’une de ses lettres. Le livre demandé sera envoyé à l’annexe de la bibliothèque pour gens de couleur, située dans la partie est de la ville".
 
Une sélection de documents issus de ces archives sera présentée au grand public le mois prochain.

Rosa Parks, née le 4 février 1913 et décédée le 24 octobre 2005, était couturière avant de devenir une figure emblématique de la lutte contre la ségrégation raciale aux Etats-Unis. Elle est restée célèbre pour avoir refusé de céder sa place dans un bus à un passager blanc en décembre 1955. Arrêtée et condamnée à une amende de 15 dollars, elle a inspiré une campagne de protestation et de boycott contre la compagnie de bus, menée par un pasteur inconnu, Martin Luther King. En faisant appel de la décision de justice, Rosa Parks a conduit la Cour suprême à déclarer inconstitutionnelle les lois ségrégationnistes dans les bus.
close

S’abonner à #La Lettre