Attentats du 13 novembre 2015

Les auteurs réagissent aux attentats

Photo ZEP.

Les auteurs réagissent aux attentats

Les attaques terroristes perpétrées à Paris vendredi 13 novembre dans la soirée et ayant fait au moins 129 morts ont suscité de nombreuses réactions de la part des écrivains, que Livres Hebdo rassemble dans cet article régulièrement mis à jour. 

J’achète l’article 1.50 €

Par Pierre Georges,
Créé le 16.11.2015 à 15h57,
Mis à jour le 17.11.2015 à 17h57

Plusieurs auteurs ont réagi suite aux attaques terroristes perpétrées à Paris, vendredi 13 novembre dans la soirée, qui ont fait selon un bilan provisoire 129 morts. Invité lundi matin de l'émission Boomerang sur France Inter, le dessinateur et scénariste de bande dessinée Joann Sfar a réaffirmé son attachement profond aux valeurs de solidarité, d'unité et de liberté. Il multiplie en outre depuis vendredi les dessins postés sur sa page Instagram

Sur son blog, hébergé par LeMonde.fr, Zep a également publié lundi 16 novembre un dessin dans lequel il donne sa vision des événements. D'après lui : "Les terroristes voulaient détruire la France, ils ont levé une armée de frères humains". 

Enki Bilal a de son côté accordé une interview au Figaro, dans laquelle il fait le rapprochement entre son album Le Sommeil du monstre, dans lequel il imaginait une secte obscurantiste détruisant la Tour Eiffel, et les attentats : "C’était trois ans avant le 11 septembre 2001. A l’époque, je me souviens que peu de gens m’avaient pris au sérieux. Un critique avait même dit de mon bouquin qu’il s’agissait de pure science-fiction, remettant vaguement au goût du jour des thèmes un peu trop convenus." Il ajoute : « Des fous de dieu sont entrés dans Paris et ont fait 129 morts et 350 blessés dans l’est parisien. L’Obscurantis Order était pour moi une façon de regrouper les trois principales religions. En tant qu’artiste, je pousse le bouchon beaucoup plus loin que le journaliste, vers un imaginaire prospectif. Selon moi, le rôle de l’artiste est d’avoir un coup d’avance ! Pour l’instant, il n’y a plus qu’à rester solidaire. je ne crois plus que ça... »

Sur Twitter comme sur Facebook, les écrivains du monde entier réagissent.

 

Just heard what's going on in Paris. Bestseller lists very small shit in comparison. God protect those in danger from armed lunatics.

Posted by Stephen King on Friday, November 13, 2015
 

Ian McEwan on Paris:The death cult chose its city well -- Paris, secular capital of the world, as hospitable, diverse...

Posted by Ian McEwan on Saturday, November 14, 2015






Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités