Diversification

Les éditions Asphalte passent au poche

Les éditions Asphalte passent au poche

Claire Duvivier (debout) et Estelle Durand dirigent les éditions Asphalte. - Photo OLIVIER DION

Les éditions Asphalte passent au poche

La maison d'édition Asphalte lance une nouvelle collection de poche à compter de janvier 2023. Deux rééditions, Jusqu'à la bête de Timothée Demeillers (prix Hors Concours 2021) et Je suis l'hiver de Ricardo Romero, traduit par Maïra Muchnik, paraîtront dans la foulée le 20 janvier.

J’achète l’article 1.5 €

Par Adriano Tiniscopa,
Créé le 13.10.2022 à 18h50

Les éditions Asphalte annoncent le lancement d'une nouvelle collection « Asphalte Poche », à partir de janvier 2023, dédiée aux ouvrages format poche (12x18). Deux titres du catalogue de fictions sont réédités à l'occasion, à savoir, Jusqu'à la bête de Timothée Demeillers (2017), et Je suis l'hiver de Ricardo Romero (2020), traduit par Maïra Muchnik, et paraîtront le 20 janvier.

« Ces deux titres sont très représentatifs de la maison, le premier est un roman social noir et le second un roman argentin très atmosphérique, très onirique, ça donne une bonne idée de ce qu'est notre catalogue Fictions », explique Estelle Durand, éditrice et cofondatrice des éditions Asphalte. Pour faire vivre la nouvelle collection, quatre à six titres par an sont prévus, pour un tirage de 2000 à 3000 exemplaires. L'objectif annoncé de ce lancement est de redonner vie au fond, stabiliser la maison et de toucher de nouveaux lecteurs grâce à des livres moins coûteux, « allant de 10 à 13 euros », détaille Estelle Durand. Avec Asphalte Poche, « nous souhaitons élargir le nombre des lecteurs de nos auteurs, mais également nous ouvrir la porte de festivals dédiés au poche, qui est en soi une nouvelle manière d'élargir notre lectorat », poursuit l'éditrice.

Lancée en 2010, Asphalte publie de la littérature étrangère et française, ainsi que du polar (Asphalte Noir), qu'il réédite au format semi-poche au sein de sa collection City, « qui marche très bien, et à travers laquelle, moi et Claire Duvivier, l'autre cofondatrice, sommes ressorties fortes », estime Estelle Durand. La maison prévoit également de rééditer en poche, à partir du printemps 2023, Avaler du sable du brésilien Antônio Xerxenesky (traduit par Mélanie Fusaro) et Magma Tunis, le premier roman du tunisien Aymen Gharbi.

Les dernières
actualités