Grands prix d'automne 2022

Les finalistes du prix Medicis 2022

Les finalistes du prix Medicis 2022

Le jury Médicis, ici recevant son lauréat 2011, Mathieu Lindon. - Photo Olivier Dion

Les finalistes du prix Medicis 2022

Le jury du prix Medicis s’est réuni ce mardi 11 octobre et a listé sa deuxième sélection des romans français et étrangers ainsi que sa première liste d’essais. Les proclamations sont prévues le mardi 8 novembre.

Par Éric Dupuy,
Créé le 11.10.2022 à 15h00 ,
Mis à jour le 02.11.2022 à 09h49

Le jury du prix Médicis a annoncé, mardi 11 octobre, ses huit finalistes des sélections de romans français et étrangers, ainsi qu'une première liste de dix essais.

La multisélectionnée Claudie Hunzinguer reste en lice, tout comme Monica Sabolo et le premier roman Deux secondes d’air qui brûle (Seuil) de Diaty Diallo. Le jury du Medicis, seul à l’avoir cité en première liste parmi les grands prix, confirme la sélection de Cher Connard de Virginie Despentes (Grasset). A noter dans la sélection de romans étrangers l’ukrainien Andreï Kourkov et l’irlandais Colm Toibin, également cités au Femina. Enfin, parmi les essais on retrouve le lauréat du prix Première Plume Anthony Passeron pour Les Enfants endormis (Globe).

La deuxième sélection du prix Medicis 2022 des romans français

Emmanuelle Bayamack-Tam, La Treizième Heure (POL)

Diaty Diallo, Deux secondes d’air qui brûle (Seuil)

Virginie Despentes, Cher connard (Grasset)

Claudie Hunzinger, Un chien à ma table (Grasset)

Victor Jestin, L’Homme qui danse (Flammarion)

Olivia Rosenthal, Un singe à ma fenêtre (Verticales)

Monica Sabolo, La Vie clandestine (Gallimard)

Anne Serre, Notre si chère vieille dame (Mercure de France)

La deuxième sélection du prix Medicis 2022 des romans étrangers

Maria Sonia Cristoff, Mal d’époque, traduit de l’espagnol (Argentine) par Anne Plantagenet (Le Sous-Sol)

Gyrdir Eliasson, Requiem, traduit de l’islandais par Catherine Eyjolfsson (La Peuplade)

Andreï Kourkov, Les abeilles grises, traduit du russe (Ukraine) par Paul Lequesne (Liana Levi)

Nicola Lagioia, La Ville des vivants, traduit de l’italien par Laura Brignon (Flammarion)

Leila Mottley, Arpenter la nuit, traduit de l’américain par Pauline Loquin (Albin Michel)

Maria Stepanova, En mémoire de la mémoire, traduit du russe par Anne Coldefy-Faucard (Stock)

Colm Toibin, Le Magicien, traduit de l’anglais (Irlande) par Anna Gibson (Grasset)

Allen S.Weiss, L’Autobiographie de Teddy, traduit de l’américain par Jean-François Allain (Gallimard)

La sélection du prix Medicis 2022 des essais

Carole Allamand, Tout garder (Anne Carrière)

Philippe Bordas, Le célibataire absolu (Gallimard)

Clémence  Boulouque, Nos apocalypses (Stock)

Iegor Gran, Z comme zombie (POL)

Nastassjia MartinA l’est des rêves, (La Découverte)

Anthony Passeron, Les enfants endormis (Globe)

Krzysztof Pomian, Le musée, une histoire mondiale, tome III (Gallimard)

Anne Savelli , Musée Marilyn (Inculte)

Georges Didi-Uberman, Le Témoin jusqu’au bout. (Minuit)

Annette WieviorkaTombeaux (Seuil)

 

Les prix seront annoncés le 8 novembre.

L’an dernier, Le prix Médicis a été attribué à Christine Angot pour Le voyage dans l'Est (Flammarion). Avec La clause paternelle (Actes Sud), Jonas Hassen Khemiri a remporté le Médicis étranger tandis que Jakuta Alikavazovic a été distingué pour son essai Comme un ciel en nous (Stock).

Retrouvez l'ensemble des sélections des Grands Prix littéraires de cette rentrée 2022 dans notre dossier spécial.

Les dernières
actualités