Les partenariats au cœur de MetLib 2017 | Livres Hebdo

Par Marine Durand, le 05.05.2017 à 14h35 (mis à jour le 09.05.2017 à 10h22) Bibliothèque

Les partenariats au cœur de MetLib 2017

Les intervenants de la table ronde "les meilleures pratiques en matière de partenariats" du MetLib 2017 - Photo MARINE DURAND

La 49e rencontre internationale de la section des bibliothèques métropolitaines de l'Ifla, qui vient de s'achever à Montréal, a permis à des directeurs de bibliothèques du monde entier de confronter leurs expériences.

Du 30 avril au 5 mai, les dirigeants des bibliothèques des plus grandes villes du monde se sont retrouvés à Montréal pour la 49e rencontre de MetLib, qui regroupe les membres de la section des bibliothèques métropolitaines (Metropolitan Libraries) de la Fédération internationale des associations de bibliothécaires (Ifla). Coorganisé dans la métropole québécoise par Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) et la Ville de Montréal, l'événement, qui coïncidait avec les 50 ans de cette section de l'Ifla, a vu une soixantaine de directeurs échanger sur le thème "Les partenariats: élaborer une vision nouvelle pour les bibliothèques."

Pourquoi ce focus? "Parce que les bibliothèques publiques cherchent toutes aujourd'hui à améliorer leur offre en collaborant avec d'autres milieux, et en diversifiant leurs partenariats", explique à Livres Hebdo Danielle Chagnon, directrice générale de la Grande bibliothèque où se déroulaient les différentes tables rondes. "Ce genre de rencontre permet de s'inspirer de ce qui se fait ailleurs, et d'avoir un cadre de référence sur la façon de conduire et de faire évaluer un partenariat." L'occasion, pour la trentaine d'intervenants, de partager leurs expériences à travers de nombreux exemples concrets. 

A Belgrade, fournir aux citoyens les connaissances financières de base
Invité à s'exprimer sur les "partenariats intersectoriels innovants", Marjan Marinkovic, le directeur adjoint de la Bibliothèque municipale de Belgrade, en Serbie, a présenté aux participants le "Strenghthening Citizen Financial Literacy Project". Mis en place depuis 2009 en partenariat avec l'Agence américaine pour le développement international, ce programme d'éducation financière a déjà permis aux bibliothécaires de la ville de mener 190 ateliers avec 3800 étudiants.

Un enfant, une carte de bibliothèque aux Etats-Unis
Initié en 2015 par la Maison Blanche, qui souhaitait associer les bibliothèques à un projet éducatif, le White House Library Card Challenge avait un objectif simple: faire en sorte que chaque enfant ait en sa possession une carte de bibliothèque. "Il a fallu nouer des relations entre les services dédiés à l'éducation dans les villes et les responsables de bibliothèques", a souligné Susan Benton, directrice générale de l'Urban Libraries Council. Carolyn Anthony, ancienne directrice de la Skokie Public Library, dans l'Illinois, a expliqué de son côté que la création d'une carte de bibliothèque en même temps que l'inscription de chaque étudiant, et la sensibilisation pendant les réunions de parents d'élèves avaient porté leurs fruits. 

La bibliothèque de Philadelphie comme espace d'information en santé
"Les bibliothèques sont bien souvent un refuge pour les sans domicile", a rappelé Siobhan A. Reardon, présidente et directrice de la Free Library de Philadelphie. Collaborant depuis plusieurs années avec des travailleurs sociaux, le réseau est le premier aux Etats-Unis à avoir engagé, dans une de ses bibliothèques, une infirmière pour y dispenser un programme d'information en santé.

Apprendre la démocratie à Lyon
Intervenant de la table ronde "les meilleures pratiques en matière de partenariat", Etienne Mankiewicz, le directeur adjoint de la bibliothèque municipale de Lyon, a présenté l'événement "Démocratie, rêver, penser, agir ensemble", dont l'idée a germé suite aux attentats contre Charlie Hebdo, et qui a été mis en place de novembre 2016 à mars 2017. Ce programme d'ateliers et de "réflexions collectives autour de notre pouvoir d'agir" a réussi à fédérer autour de lui plus de 70 partenaires, parmi lesquels de nombreux médias locaux et nationaux.

L'année prochaine, c'est Belgrade, la capitale de la Serbie, qui accueillera la rencontre MetLib 2018.

Sur les mêmes thèmes (1 articles)

close

S’abonner à #La Lettre