Musique

Les stars de la chanson française brillent dans les meilleures ventes

Photo HARPERCOLLINS

Les stars de la chanson française brillent dans les meilleures ventes

Jazz, pop et variété: les chanteurs donnent de la voix et racontent leur parcours depuis quelques mois en librairie. A l'occasion de la Fête de la musique, retour sur huit titres qui ont percé dans les meilleures ventes GFK/Livres Hebdo au printemps.

J’achète l’article 1.50 €

Par Thomas Faidherbe,
Créé le 18.06.2021 à 13h15,
Mis à jour le 18.06.2021 à 14h00

A l'occasion de la 40e fête de la musique, le 21 juin, le livre donne le "la" depuis quelques semaines dans les meilleures ventes. Huit ouvrages, parus entre le mois mars et juin 2021, font (re)découvrir les voix de la chanson française. Chanteurs devenus auteurs, ils ont écumé les plateaux télés et radios, entre nostalgie et "revival".

La littérature a commencé à réciter ses gammes, dès le mois de mars, avec la publication le 3 mars de William (Editions des Equateurs), l'autobiographie du chanteur et compositeur William Sheller. L'interprète de Carnet à spirales et Un homme heureux raconte sa vie marquée par le secret de l'identité de son père durant son enfance, ses premières auditions puis sa vie de père de famille et de vedette, évoquant entre autres ses rencontres avec Barbara, Catherine Lara, Joe Dassin et Carlos, mais aussi sa bisexualité et la maladie qui l'a éloigné de la scène. Deux semaines après sa sortie, le titre des Equateurs s'est classé à la 31e place du classement des meilleures ventes de non-fiction.

Stock a proposé le 17 mars l'ouvrage intitulé Brassens et moi, écrit par Maxime Le Forestier, qui retracait la relation amicale entre Maxime Le Forestier et George Brassens qu'il a côtoyé et qui lui a permis de découvrir sa vocation. Le compositeur de San Francisco et Né quelque part évoque ses années de guerre, sa vision du monde et de la poésie, son mode de vie, ses talents de compositeur et sa maîtrise des mots. Une semaine après sa sortie, Brassens et moi se hissait à la 22e position des meilleures ventes de non-fiction.. 

Au printemps, Denoël a honoré l'anniversaire de la mort de Christophe, avec la parution de Vivre la nuit, rêver le jour : souvenirs, le 7 avril 2021. Le chanteur français, décédé le 16 avril 2020, raconte ses souvenirs. Il évoque son parcours, de son enfance à ses grands succès en passant par sa jeunesse parisienne agitée, sa période yéyé et ses rencontres artistiques. Les lecteurs ont rendu hommage au compositeur des Mots Bleus. Dès sa première semaine, il a débarqué à la 32e place des meilleures ventes de non-fiction..   

Pour les amateurs de variété française qui voudraient (re)chanter les Lacs du Connemara, XO Editions a proposé Je ne suis pas mort... je dors ! (6 mai), le second volet autobiographique de Michel Sardou après Et qu'on n'en parle plus. Véritable succès éditorial, l'autobiographie a dominé le classement des meilleures ventes tous genres confondus. Chez le même éditeur les auteurs Christian et Éric Cazalot reviennent sur la vie de Sylvie Vartan, de son enfance en Bulgarie à son exil en France, ses amours avec Johnny Hallyday puis Tony Scotti. L'ouvrage, intitulé, Sylvie Vartan : le tourbillon d'une vie est disponible depuis le 20 mai et a séduit les fans en entrant 36e des meilleures ventes de non-fiction.

De son côté, Archipel a publié le 6 mai, Chemins de liberté d'Yves Duteil, le chanteur de Prendre un enfant, lui aussi entré dans les meilleures ventes de non-fiction (39e) avec ce récit où il narre es grandes rencontres de sa vie ainsi que son engagement écologique et les hommages qu'il a rendus à une résistante à l'oppression chinoise, à Yitzhak Rabin et à Alfred Dreyfus, son arrière-grand-oncle.

La littérature siffle aussi des notes du Jazz pendant le mois de juin, avec la publication de Sur les routes de la musique, d'André Manoukian (HarperCollins, 2 juin). Le pianiste et auteur de Deleuze, Sheila et moi rassemble quarante chroniques, où il partage sa vision de l'histoire de la musique, des premiers instruments préhistoriques à la découverte du chant des planètes par la Nasa. Le musicien réalise une belle performance dans les meilleures ventes de non-fiction, en s'installant à la 44e place.

Enfin, toujours chez HarperCollins, on garde la foi. Publiée le 2 juin, l'autobiographie Résilience d'Ophélie Winter, avec la collaboration de Pauline Bonnefoi, a fait son apparition dans le top 50 des meilleures ventes de non-fiction, à la 22e place. La star des années 1990 retrace son parcours, de son enfance à sa rencontre avec Prince, jusqu'aux sommets du hit-parade et aux Victoires de la musique, en passant par ses incursions cinématographiques et la prédation des paparazzis. No Soucy pour elle puisqu'elle a été l'invitée spéciale de "On est en direct" (France 2), "Quotidien (TMC) et "Boomerang" (France Inter).
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités