Tableau de bord

Les ventes de romans ont reculé au premier trimestre

Les ventes de romans ont reculé au premier trimestre

Olivier Dion

Les ventes de romans ont reculé au premier trimestre

Le rayon fiction se replie sur le trois premiers mois de l'année de 3 % tous circuits confondus, selon le tableau de bord Livres Hebdo/ I+C, "Les ventes par secteur".

Par Anne-Laure Walter,
avec I+C Créé le 19.05.2016 à 18h29

Par rapport au 1er trimestre 2015, tiré par les romans de Virginie Despentes et de Michel Houellebecq, le rayon fiction se replie sur le trois premiers mois de l'année de 3 %, tous circuits confondus, selon le tableau de bord trimestriel "Les ventes par secteur" Livres Hebdo/ I+C à télécharger ci-contre.

La rentrée littéraire d'hiver n'a pas suffi à redynamiser le rayon. Les ventes ont chuté dans les hypermarchés et, dans une moindre mesure, les librairies. Seules les grandes surfaces culturelles font part d'une stabilisation de ce rayon.

Le rayon fiction se retrouve bien en dessous de la moyenne du marché. En effet, dans la lignée de la fin d'année 2015, les ventes de livres sont restées proches de l'équilibre sur l'ensemble du premier trimestre 2016.

Les évolutions apparaissent très différenciées selon les catégories d'ouvrages, et seuls quatre secteurs se placent au-dessus de la moyenne du marché : les livres jeunesse (+ 4,5 %), les livres scolaires (+ 2,5 %), les BD et mangas (+ 2 %), rejoints par les ouvrages de sciences humaines.

En revanche, les mois de janvier-février-mars sont peu favorables à d'autres rayons, tels que les dictionnaires, les beaux livres et le droit, avec des baisses comprises entre - 3 % et - 4 % pour ces catégories.

Les dernières
actualités