E-commerce

Les ventes en ligne progressent de 12,6 % au 2e trimestre 2019

Les ventes en ligne progressent de 12,6 % au 2e trimestre 2019

Les ventes en ligne progressent de 12,6 % au 2e trimestre 2019

La Fédération de e-commerce et de vente à distance (Fevad) a dévoilé le 24 septembre le chiffre d’affaires des ventes en ligne au 2e trimestre.  
 

J’achète l’article 1.5 €

Par Alexiane Guchereau,
Créé le 24.09.2019 à 20h00

Selon l’étude publiée par la Fédération de e-commerce et de vente à distance (Fevad) à l’occasion de l’ouverture de Paris Retail Week, les ventes sur Internet en France ont progressé de près de 13% et sont estimées à 24,7 milliards d’euros au 2e trimestre 2019 contre 22 milliards à la même période.  
 
Cette croissance du nombre de ventes en lignes peut s’expliquer par le fort développement de nombre de sites actifs au cours du trimestre (+18 % en un an) et par la hausse du nombre de cyberacheteurs. "Avec 1,5 million de cyberacheteurs supplémentaires conquis en 1 an, Internet ne cesse de croître dans les pratiques d’achat des internautes français" explique Jamila Yahia-Messaoud, directrice du département Consumer Insights à Médiametrie.
 
60 euros de panier moyen
 
Le montant du panier moyen des acheteurs poursuit sa baisse et perd 5,9 % en un an. Il est estimé en moyenne à 60 euros au 2e trimestre 2019, contre 63 euros à la même période en 2018. Cependant, le nombre d’achats par acheteur observe une hausse similaire à celle des ventes sur Internet (+13 %). Les cyberacheteurs ont dépensé chacun 766 euros, en moyenne, sur le trimestre.
 
Les ventes des sites du panel iCM sur les terminaux mobiles sont en hausse et gagnent 25 % sur la même période, par rapport à 2018. Le canal mobile représente 38 % de leur chiffre d’affaires total, soit 4 points de plus sur un an pour les sites qui participent au panel iCM.
 
En février, la fédération prévoyait 100 milliards d’euros de chiffre d’affaires à la fin de l’année 2019. Au 24 septembre, elle estime que son chiffre d’affaire sur le 1er semestre atteint près de 50 milliards d’euros.
 

Les dernières
actualités