Débat

L’association des étudiants aux formations supérieures à l’édition de Paris XIII, Sup'édit, regroupant les étudiants de master1 et 2, Politiques éditoriales de Paris XIII–Villetaneuse et les anciens éléves, organise une table ronde sur l'externalisation du métier d'éditeur, le 18 février au Centre National du Livre (Paris 7e), à 19h.
 
Fabrication, promotion, diffusion distribution et prestataires de création : l'ensemble de l’activité éditoriale ne cesse de s’externaliser. "Nous sommes loin aujourd'hui du modèle de la Librairie Hachette située au 79 boulevard Saint-Germain à Paris et qui concentrait, en un même bâtiment, l'édition, la fabrication et la vente", peut-on lire dans le communiqué. Parmi les questions qui seront abordées : comment la fonction éditoriale se trouve-t-elle externalisée, quels sont les avantages du free lance pour une maison d'édition et quels en sont les enjeux ?
 
Les intervenants sont Christian Robin, maître de conférence à l'université Paris XIII - Villetaneuse et auteur d'une thèse sur la gestion du livre, Anne Terral, auteur et éditrice free lance pour des éditeurs scolaires, jeunesse et de beaux livres, et Philippe Tamic, fondateur de Média Sarbacane (aujourd'hui revendu et devenu Agence Média).
 
Les places sont limitées : seules 60 places sont disponibles. Pour réserver, une "billetterie" (même si la table ronde est gratuite) a été créée.





Commentaires (2)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités