Bilan

Librairie: 5 infos à retenir du rapport d'activité 2015 du CNL (2/3)

L'hôtel d'Avejan, siège du CNL - Photo PHOTO OLIVIER DION

Librairie: 5 infos à retenir du rapport d'activité 2015 du CNL (2/3)

Sur son site, le Centre national du livre a rendu disponible au téléchargement son rapport d'activité 2015, qui fait le point sur son budget et l'ensemble de ses actions. Livres Hebdo récapitule ce qu'il faut en retenir concernant l'édition, les librairies et les bibliothèques.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 28.07.2016 à 17h39,
Mis à jour le 28.07.2016 à 18h07

En 2015, le Centre national du livre (CNL) a distribué 2413 aides tous secteurs confondus, pour un montant total de 26,3 million d'euros. C'est moins qu'en 2014, en volume (-11%) mais aussi en valeur (-12,6%), comme l'indique le rapport d'activité 2015 de l'organisme, rendu disponible au téléchargement sur son site et joint à cet article.

"Cette tendance témoigne d'une volonté de l'établissement de renforcer sa sélectivité et d'opérer des choix, tant pour répondre aux contraintes budgétaires qui s'imposent à lui, que pour aider de manière véritablement significative les projets de qualité", justifie le rapport d'activité, qui fait état des aides allouées par le CNL, mais aussi de ses missions et de ses moyens. Voici ce qu'il faut en retenir sur le secteur de la librairie.

1. 383 aides attribuées

Avec 383 librairies soutenues (pour 465 demandes), pour un montant total de 3,46 millions d'euros, le CNL a baissé son volume en nombre d'aides (-1%) malgré des demandes en hausse de 2%. En valeur, la chute enregistrée est même beaucoup plus importante (-30%). 2014 avait été une année exceptionnelle avec les reprises de librairies du groupe Chapitre. 78 de ces aides sont économiques, 213 concernent la valorisation des fonds, et 79 ont été versées à des librairies à l'étranger. 4 groupements de librairies sont concernés: Initiales, Page des Libraires, Paris librairies et l'Association des Librairies Spécialisées Jeunesse.

La librairie L’Intranquille à Pontarlier. - Photo DR/LIBRAIRIE L’INTRANQUILLE
2. Elargissement des critères

Concernant les aides économiques, la réforme des dispositifs de soutien a fait évoluer les aides en ouvrant la subvention auparavant limitée aux seuls achats de livres, à tous les types de dépenses hors acquisition immobilière et frais d'animation. De même, les aides à la valorisation des fonds intègrent dorénavant, en plus de l'assortiment et de l'animation, la qualité de l'accueil, l'attractivité du lieu et la pertinence de la gestion économique. 

3. 349 labels LiR et LR

En 2015, 349 labels ont été attribués dont 334 LiR (Librairie indépendante de référence) et 15 LR (Librairie de référence pour des libraires de groupes). Notons que sur les 398 demandes étudiées, 305 étaient des demandes de renouvellement, 45 provenaient de primo-demandeuses et 4 de librairies précédemment refusées.

4. 38 créations de librairies soutenues

En création de librairie, les aides les plus généreuses ont été décernées à L'Intranquille à Besançon (50 000€), L'Armitière jeunesse à Rouen (40 000€) et Autrement à Saint-Denis-de-la-Réunion (30 000€). Au total, 38 librairies ont reçu ce type d'aides pour un montant de 506 000€. 212 librairies ont reçu une aide pour la valorisation des fonds, pour un montant cumulé de 886 000€. Certaines, comme Le Square à Grenoble, Ombres blanches à Toulouse, Millepages à Vincennes, le Failler à Rennes ou Mollat à Bordeaux ont reçu 10 000€ chacune.

La librairie Il était une fois à Antananarivo à Masdagascar
5. 24 librairies françaises à l'étranger agréées

Al Kitab et Culturel à Tunis, Carnets d'Asie à Bangkok, El Bourj et Le Point à Beyrouth, Il était une fois à Antananarivo, La Page à Londres, Jaimes à Barcelone, La Libreria Francesa à San Jose au Costa-Rica, La Librairie Française Nam Phong à Ho-Chi-Minh-Ville ou encore Monument Books à Ventiane font partie des 24 librairies françaises, du Chili à l'Australie en passant par Chypre, à avoir reçu l'agrément "Librairie francophone de référence" en 2015. Le CNL a aussi aidé à la création de librairies (15 000€ pour la Librairie française de Hanoi, Duy Minh), à l'animation (24 893€ pour 12 librairies, souvent créées) et à la diversification des fonds (187 335€ pour 30 bénéficiaires dont 15 000€ pour la Livraria Francesa à Sao Paulo, 14 000€ pour La biblioteca à Santiago du Chili et 13 900€ pour Arte Lettres à Abidjan)

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités