Librairies : les recommandations du SLF pour accueillir le public | Livres Hebdo

Par Cécile Charonnat, le 05.05.2020 à 14h53 (mis à jour le 05.05.2020 à 16h15) Reprise de l'activité

Librairies : les recommandations du SLF pour accueillir le public

Photo SLF

Le syndicat de la librairie française propose une quarantaine d’actions pour organiser les magasins et l’accueil du public lors de la réouverture le 11 mai.

Dans l’attente d’un cadre plus détaillé, le Syndicat français de la librairie (SLF) a mis en ligne jeudi 30 avril une série de "repères sur les conditions sanitaires pour l’organisation de la librairie et l’accueil du public."

Rien d’obligatoire dans ces préconisations, "à l’exception des gestes barrières et des règles de distanciation sociale, qui s’imposent", souligne le SLF, qui recommande une adaptabilité en "fonction de la configuration et des spécificités" des magasins, de l’activité et de l’environnement, "sans oublier les obligations découlant du droit du travail."

S’appuyant à la fois sur les recommandations générales définies par le ministère du travail pour les commerces et sur une collecte d’actions possibles recueillies auprès de libraires et d’associations françaises et européennes, le SLF a établi 40 "repères" qui concernent aussi bien l’organisation interne des librairies que l’accueil du public.

Livres Hebdo a retenu 15 mesures phares.
  1. Installer un panneau à l’entrée avec toutes les informations utiles au client pour mener à bien sa visite.
  2. Rappeler aux clients la nécessité de porter un masque, voire l’obligation si elle est décidée par le gouvernement.
  3. Déterminer le nombre maximal de personnes pouvant être présentes simultanément dans le magasin, salariés inclus (la présence d’un client pour 10 à 20 m2 de surface de vente peut servir de repère).
  4. Disposer du gel hydroalcoolique en évidence à l’entrée du magasin ainsi qu’une information rappelant l’obligation d’en faire usage avant d’entrer et à la sortie
  5. Favoriser la circulation en magasin en établissant, si c’est possible, un sens de circulation unique ; en élargissant au maximum les allées et en enlevant tout élément qui entrave la circulation (PLV, jouets à disposition pour enfants...)
  6. Limiter, autant que possible, la manipulation des ouvrages
  7. Matérialiser par marquage au sol ou tout autre moyen la mesure d’un mètre à un mètre cinquante minimum de distanciation physique dans les allées, près des caisses et éventuellement sur le trottoir.
  8. Etendre les horaires, inciter les clients à privilégier les heures creuses, réserver des plages horaires pour les personnes les plus vulnérables ou alterner retrait type « drive » et ouverture du magasin.
  9. Maintenir un service de « click and collect ».
  10. Demander aux parents et accompagnants de tenir la main des jeunes enfants.
  11. Etablir un plan de nettoyage avec périodicité et suivi de tous les points de contact.
  12. Laisser les portes ouvertes ou désinfecter les poignées très régulièrement.
  13. Privilégier le paiement par carte et sans contact.
  14. Organiser le travail des salariés de telle sorte qu’ils ne soient pas trop proches les uns des autres ni des clients et attribuer des outils de travail individuels.
  15. Reporter les programmes d’animations.
close

S’abonner à #La Lettre