L’Inalco crée un prix de la traduction | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, le 18.02.2019 à 14h12 (mis à jour le 18.02.2019 à 15h49) Prix littéraire

L’Inalco crée un prix de la traduction

Photo INALCO/FESTIVAL VO-VF

L’Institut national des langues et civilisations orientales (Paris, 13e) s’associe au festival de traduction "Vo-Vf" de Gif-sur-Yvette (Essonne) pour la création d’un prix qui récompense la traduction d’un roman ou d’un recueil de nouvelles de l’une des 103 langues enseignées à l’Institut. Les dernières candidatures sont attendues avant le 28 février.

L’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco) lance son premier prix littéraire de traduction en partenariat avec le festival "Vo-Vf, le monde en livres", qui accueille chaque année depuis 2012 les acteurs de la traduction à Gif-sur-Yvette (Essonne). Doté de 1000 euros, le prix vise à récompenser une traduction en français réalisée à partir de l’une des 103 langues enseignées à l’Inalco. Il sera remis le 6 octobre lors la 7e édition du festival qui se tiendra du 4 au 6 octobre.
 
"La première étape de sélection est une ‘lecture plaisir’", explique à Livres Hebdo Nathalie Carré, membre du comité d’organisation avec les traducteurs Marie Vrinat-Nikolo et Timour Muhidine. "On a fait appel à une quinzaine de personnes de l’Institut qui se partageront les lectures", ajoute-t-elle. Dans un second temps, les œuvres des "cinq ou six" finalistes annoncés fin juin feront l’objet d’une nouvelle lecture par des professeurs spécialisées de la langue traduite. "Là, on s’intéressera vraiment à la façon dont le traducteur a travaillé", précise l’organisatrice.
 
Les éditeurs sont invités à envoyer les romans et recueils de nouvelles traduits avant le 28 février dans la limite de deux références pour chaque maison. Seuls les ouvrages publiés par un éditeur et diffusés en France dans les deux années qui précèdent la remise du prix sont concernés (2017 et 2018 pour cette première édition). Les livres traduits par des enseignants en poste à l’Institut ou par des étudiants actuellement inscrits ne peuvent pas être présentés. Par ailleurs, les traducteurs qui souhaiteraient proposer directement leurs ouvrages doivent le faire en concertation avec leur maison d’édition pour respecter la limite de deux titres par éditeur.
 
Les ouvrages sont à envoyer en trois exemplaires à l’adresse suivante:
Evelyne Huet
Prix de la traduction Inalco
65, rue des Grands Moulins
75013 Paris
 
Pour tout renseignement: prixdelatraduction@inalco.fr
close

S’abonner à #La Lettre