Internet

L'incendie des serveurs d'OVH atteint Decalog et les bibliothèques

Photo AFP / SAPEURS-POMPIERS DU BAS-RHIN

L'incendie des serveurs d'OVH atteint Decalog et les bibliothèques

L'incendie qui a touché le centre de données d'OVH à Strasbourg a entraîné la panne du logiciel Decalog, utilisé dans de nombreuses bibliothèques.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 11.03.2021 à 19h05,
Mis à jour le 16.03.2021 à 18h53

L'incendie du data center d'OVH à Strasbourg dans la nuit du 9 au 10 mars a causé de graves problèmes d'accès et de gestion en France, mais aussi en Belgique. La catastrophe a priori accidentelle a touché plusieurs bibliothèques mais aussi des établissements culturels comme le Centre Pompidou ou le Musée des Arts décoratifs.
Ainsi de nombreux catalogues étaient indisponibles pour une durée indéterminée. Decalog, le logiciel utilisé en bibliothèque, était hébergé chez OVH, tout comme la base de données Doctrinal. Leurs sites sont inaccessibles et empêchent toute gestion informatique des abonnés et des services.
 
Cela concerne, entre autres, la Bibliothèque Cujas à Paris, les médiathèques L'Ourse de Dinard, Alain-Gouriou de Lannion, la Grande passerelle à Saint-Malo, de Loos-en-Gohelle, du Creusot, les bibliothèques d'Hazebrouck ou de Saint-Pierre-des-Corps, le portail des bibliothèques de Liège, tous le réseau des bibliothèques de la région d'Auray, Flandre Lys ou de Saverne, les bibliothèques de l'Institut Catholique de Paris ou encore la médiathèque départementale du Doubs... La liste est longue.

Certains sites ont donc fermé, ou sont revenus à la gestion en mode manuel: "On a repris papier et crayon pour enregistrer prêts et retours !" témoigne sur les réseaux une bibliothécaire.

Provisoirement, le fonds abonné de plusieurs d'entre elles est perdu. En attendant, OVH a promis de rediriger ses clients vers ses autres sites et d'ajouter 10000 serveurs pour remplacer ceux qui ont été brûlés. Au total, 3,6 millions de sites sont indisponibles et ont mis les bibliothécaires à rude épreuve.
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités