Sondage

Littérature érotique: c'est plutôt le matin et dans le métro

Photo OLIVIER DION

Littérature érotique: c'est plutôt le matin et dans le métro

La première application française de lecture en streaming a dévoilé les résultats de son enquête sur le rapport des Français à la lecture érotique.
 

J’achète l’article 1.50 €

Par Alexiane Guchereau,
Créé le 08.07.2019 à 17h14,
Mis à jour le 08.07.2019 à 18h00

L’application de lecture en streaming Youboox a diffusé le 8 juillet les résultats de son enquête sur la lecture numérique, menée auprès de 4 656 français.
 
Le sondage révèle que l’écart entre le pourcentage des hommes et des femmes ayant déjà lu un livre érotique n’est pas si grand. Malgré tout, les femmes sont plus nombreuses (46%) que les hommes (42%) à avoir déjà lu un livre érotique.

Les femmes plus assidues
 
Les hommes ont cependant plus de difficultés à assumer de lire ce type d’ouvrage: plus de 57% d’entre eux ne parlent pas de leur lecture alors que 68% des femmes assument ouvertement.
 
Elles se révèlent aussi être des lectrices plus assidues : elles sont 29% à lire jusqu’à trois ouvrages par an, quand les hommes ne lisent, en majorité (33%), que deux livres maximum chaque année.
 
Les hommes dominent
 
Les résultats de l’enquête révèlent qu’hommes et femmes ne lisent pas ce type d’ouvrages n’importe quand. Dans l’ensemble, ils sont 43% à préférer le matin. Les hommes semblent même plus attachés à ce moment de la journée (46%) que les femmes (43%).

Interrogés sur leur lieu préféré pour lire des histoires érotiques, les participants ont déjoué les idées reçues. Plus de la moitié des hommes (57%) ont affirmé en lire dans les transports en commun.  
 
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités