Manifestation

Livres dans la boucle 2020 maintenu sous une nouvelle formule

L'affiche de la 5ème édition du festival Livres dans la boucle - Photo DR

Livres dans la boucle 2020 maintenu sous une nouvelle formule

Les organisateurs de Livres dans la boucle ont étalé le festival sur trois week-ends et sur plusieurs sites pour pouvoir accueillir auteurs et visiteurs en toute sécurité.

J’achète l’article 1.50 €

Par Alexiane Guchereau,
Créé le 22.05.2020 à 14h13,
Mis à jour le 22.05.2020 à 15h00

La cinquième édition de Livres dans la boucle est maintenue mais le festival sera "étiré dans le temps et étalé dans l'espace", préviennent les organisateurs dans un communiqué. Il aura lieu sur trois week-ends du 18 septembre au 4 octobre à Besançon. Plusieurs salles ont été prévues pour accueillir ses 200 auteurs et 30000 visiteurs en toute sécurité malgré la crise sanitaire. "Il était impossible d’imaginer un chapiteau avec des milliers de personnes rassemblées autour des stands d’auteurs et d’envisager des salles de lecture ou de rencontres bondées", explique Christine Bresson, directrice de la communication et responsable de l'organisation du festival.
 
Le festival s’articulera autour de trois week-ends dont deux seront consacrés à la littérature générale et la rentrée littéraire (les 19 et 20 septembre et les 3 et 4 octobre). Le week-end des 26 et 27 septembre sera dédié à la BD et à la littérature jeunesse. La programmation s’organisera autour de plusieurs pôles éclatés dans la ville bisontine, associant espaces de rencontre et de dédicaces au sein des librairies.
 
Les rencontres, au nombre d'une soixantaine, se tiendront dans des salles intégrant les conditions de distanciation physique nécessaire. Les signatures seront organisées dans de grands espaces tels que le Musée des beaux-arts et d’archéologie, le conservatoire de Besançon ou le Scènacle — salle de spectacle attenante à une salle de réception dans une ancienne chapelle.

"Toutes les forces vives du territoire, et en particulier les acteurs culturels, sont d’ores et déjà mobilisés pour qu'auteurs et visiteurs, même nombreux, puissent savourer cette rentrée littéraire dans de bonnes conditions, malgré le contexte", assure Christine Bresson. 





Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités