Livres Hebdo publie son "Journal du confinement" en livre numérique | Livres Hebdo

Par Fabrice Piault, le 29.05.2020 à 17h07 (mis à jour le 29.05.2020 à 18h00) Crise sanitaire

Livres Hebdo publie son "Journal du confinement" en livre numérique

La couverture du "Journal du confinement" - Photo DESSIN DE BOLL/LIVRES HEBDO

Les 36 chroniques rédigées quotidiennement à tour de rôle pendant le confinement par des libraires, des bibliothécaires, des éditeurs, des responsables de manifestations ou d'institutions culturelles sont rassemblées en un seul volume téléchargeable gratuitement.

Publié quotidiennement sur le site livreshebdo.fr à partir de la mi-mars, Le journal du confinement est désormais disponible gratuitement par téléchargement sous la forme d'un livre numérique qui rassemble les 36 chroniques rédigées à tour de rôle par des libraires, des bibliothécaires, des éditeurs ou encore des responsables de manifestations littéraires ou d'institutions culturelles.

Cet ouvrage de 166 pages, dont Boll signe le dessin de couverture, accueille les contributions et les photos personnelles, en situation de confinement, de personnalités de tous les horizons du monde du livre francophone, en France comme en Suisse, au Québec, en Belgique, en Algérie, en Tunisie ou en Espagne.

Parmi elles, les éditeurs Benoît Virot (Nouvel Attila), Cécile Boyer-Runge (Robert Laffont), Marion Jablonski (Albin Michel Jeunesse), Caroline Couteau (Zoé) ou Manuel Carcassonne (Stock), les libraires Amanda Spiegel (Folies d'encre), Benoît Bougerol (Maison du livre), Nathalie Iris (Mots en marge), Eric Blackburn (Le port de tête) ou Marie-Rose Guarnieri (Librairie des Abesses), les bibliothécaires Aline Moncey (Lyon) Amaël Dumoulin (Dunkerque), Anna Marcuzzi (Strasbourg) ou Isabelle Diu (Paris), aussi bien que le président du Centre national du livre, Vincent Monadé, le directeur de la Maison de la poésie, Olivier Chaudenson, la directrice de la Foire du livre de Bruxelles, Marie Noble, sans oublier le président de l'Académie Goncourt, Didier Decoin.
close

S’abonner à #La Lettre