Festival

L’Ouest Hurlant, nouveau festival de l’imaginaire, voit le jour à Rennes

L’Ouest Hurlant, nouveau festival de l’imaginaire, voit le jour à Rennes

La première édition de L’Ouest Hurlant se déroulera à Rennes du 28 avril au 1er mai 2022. L’événement, qui accueillera notamment Pierre Bordage, est parrainé par les auteurs Estelle Faye et Lionel Davoust.

J’achète l’article 1.5 €

Par Charles Knappek ,
Créé le 09.03.2022 à 09h13 ,
Mis à jour le 09.03.2022 à 18h09

C’est un festival « bicéphale » qui voit le jour à Rennes. L’Ouest Hurlant, nouveau rendez-vous des littératures et des cultures de l’imaginaire (SF, fantasy, fantastique) se déroulera à Rennes, du 28 avril au 1er mai, mettant aussi bien en avant les créations éditoriales que ludiques (jeux et jeux de rôles) du genre.

La vocation de l’événement est autant initiatique que grand public. L’Ouest Hurlant s’ouvre en effet par deux jours (les 28 et 29 avril) de rencontres avec les élèves de plusieurs collèges et lycées de la région autour d’une trentaine de tables rondes, projections ou performances poétiques.

Les deux jours suivants (30 avril et 1er mai) seront ensuite dédiés à l’accueil en accès libre et gratuit du grand public à la cité universitaire Sévigné. Dix-sept tables rondes rassemblant une cinquantaine d’auteurs et éditeurs seront proposées, la parité homme/femme étant assurée parmi les intervenants. Quelques grands noms de l’imaginaire sont à signaler, parmi lesquels Pierre Bordage ou les deux parrains du festival, les auteurs Estelle Faye et Lionel Davoust. L’organisation, qui a noué un partenariat avec la librairie Le Failler, attend également la visite des éditeurs spécialisés. Une vingtaine de stands sont mis à leur disposition.

Budget modeste

Porté par l’université Rennes 2, L’Ouest Hurlant est né d’une « conjonction d’envies » entre Axel Lenouvel, de l’UFR sciences sociales de l’université, et l’association étudiante du Laboratoire des imaginaires. La direction artistique en a été confiée à Xavier Dollo, éditeur et auteur de nombreux romans de SF et de fantasy (sous le pseudonyme Thomas Geha).

Le festival bénéficie pour sa partie accueil des publics scolaires d’une subvention globale d’environ 45 000 euros, en lien notamment avec le dispositif d’accompagnement à l’orientation Les Cordées de la réussite. La partie grand public affiche quant à elle un budget de 37 000 euros grâce au soutien de la ville de Rennes, de la Sofia ou encore du Crous. L’essentiel de la somme est alloué à la rémunération des intervenants des rencontres, invités comme animateurs. « Nous appliquons les tarifs préconisés par la Charte des auteurs, énonce Xavier Dollo. Il était primordial pour nous d’assurer une juste rémunération à l’ensemble des participants. »

Dans le cadre du festival, les organisateurs remettront plusieurs prix littéraires, parmi lesquels un prix collégien et un prix lycéen dont les sélections ont été récemment annoncées, un prix poche et un prix bande dessinée. D'autres prix devraient voir le jour lors des prochaines éditions. Des concours d’écriture ont également organisés depuis le début de l’année scolaire à destination des collèges et lycées.

Les dernières
actualités