Martin Eden débarque en salles | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 15.10.2019 à 10h54 (mis à jour le 15.10.2019 à 11h00) Cinéma

Martin Eden débarque en salles

Luca Marinelli dans le rôle de Martin Eden

Le classique de Jack London a été rarement adapté sur grand écran. Aux côtés de ce beau film italien, sortent en salles le 16 octobre les suites de Maléfique et Shaun le mouton.

Après avoir été un feuilleton pour un mensuel, Jack London publie l’histoire de Martin Eden, il y a 110 ans. En France, il paraît pour la première fois au début des années 1920. Inspiré de faits autobiographiques, se déroulant dans une Californie en pleine mutation, le récit initiatique avait été adapté au cinéma dès 1914 au temps du muet, par Hobart Bosworth. Par la suite, Sidney Salkow en a fait un film d’aventures avec Glenn Ford (1942). Un téléfilm russe (1976) et une mini-série américaine (1979) ont aussi adapté l’ouvrage. Mais, Martin Eden n’a jamais connu le destin cinématographique d’autres histoires de Jack London tels Croc-Blanc ou L’appel de la forêt.
 
Le cinéaste italien Pietro Marcello répare cette injustice avec le beau film éponyme qui sort en salles ce 16 octobre. En transposant audacieusement l’histoire dans l’après guerre et en Italie, notamment à Naples, il en fait un destin universel, où le marin littéraire oscille entre deux mondes – prolétaire et bourgeois -, l'ignorance et le savoir et refuse de prendre part entre deux camps idéologiques. Incarné par Luca Marinelli, prix d’interprétation masculine au festival de Venise, Martin Eden s’éloigne un peu du personnage de Jack London, tout en restant très fidèle à sa destinée.
 

En France, le roman est disponible dans Romans, récits et nouvelles, vol. 2 de Jack London (Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard), en poche (Folio « classique », 10-18) et dans une anthologie poche de l’écrivain, Œuvres : Romans et récits autobiographiques (Robert Laffont, « Bouquins »). Par ailleurs, Audiolib a sorti en avril une version lue par Denis Podalydès. Enfin, Aude Samama et Denis Lapière ont créé une version en bande dessinée, parue chez Futuropolis il y a trois ans.
 

Deux films familiaux

Cinq ans après avoir découvert Angelina Jolie et Elle Fanning dans une version inattendue de l'histoire de la Belle au Bois Dormant, les studios Disney prolongent l'histoire avec Maléfique 2, qui s'aventure un peu plus dans l'héroic-fantasy, avec une Michelle Pfeiffer machiavélique. Hachette jeunesse accompagne la sortie avec la publication du roman du film dans la collection "Bibliothèque rose", une novélisation pour les plus de dix ans.

Pour les plus jeunes, les studios Aardman reviennent avec une suite de Shaun le mouton. Cette fois-ci les animaux de cette ferme en folie sont confrontés à l'arrivée d'un extra-terrestre, bien loin de son foyer, ce qui entraîne autant de gags que de chocs des cultures. C'est aussi l'occasion de découvrir le beau-livre publié l'an dernier par La Martinière, L'art des studios Aardman : créateurs de Wallace & Gromit et de Shaun le mouton : 40 ans de créativité.
 

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre