Martin Hirsch au secours d'Angoulême

Martin Hirsch au secours d'Angoulême

festival d'Angoulême 2009 © Anne-Laure Walter

Martin Hirsch au secours d'Angoulême

Le haut commissaire à la jeunesse attribuera une aide d'un montant compris entre 55 000 et 75 000 euros au festival de bande dessinée.

Par Mylène Moulin,
avec mmo Créé le 15.04.2015 à 23h36

Le Haut-commissariat à la jeunesse, présidé par Martin Hirsch, accordera une aide financière au festival de bande dessinée d'Angoulême 2010, a annoncé Franck Boudoux, le responsable de Neuvieme Art + au journal Sud-Ouest.

Cette subvention, d'un montant de 55 000 à 75 000 euros, allouée au FIBD pendant plusieurs années, avait été suspendue en 2009.

Le haut-commissaire avait émis l'idée de rétablir cette aide lors d'un de ses déplacements en Charente, le 22 juin dernier, constatant selon Franck Bondoux «qu'il y avait une vraie logique, un vrai travail de notre part en direction de la jeunesse».

Cette annonce intervient après la polémique sur le financement de l'événement déclenchée après que la mairie d'Angoulême a annoncé sa décision de réduire sa participation technique au festival, créant ainsi un déficit de 140 000 euros dans le budget de l'organisation du FIBD.

La communauté d'agglomération du Grand-Angoulême, qui subventionne chaque année le festival à hauteur de 55 200 euros, se serait également dit prête à faire un effort sous conditions, a rapporté Sud-Ouest.
15.04 2015

Auteurs cités

Les dernières
actualités