Edition

Monts Métallifères, nouvel éditeur de littérature et d'image

Guillaume Mélère et Lilas Carpentier, fondateurs de Monts Métallifères - Photo DR

Monts Métallifères, nouvel éditeur de littérature et d'image

Inaugurée le 2 septembre avec L'homme à histoire de Malcolm Bradbury, Monts Métallifères mise sur un catalogue de littérature et d'ouvrages d'illustration.

J’achète l’article 1.50 €

Par Cécilia Lacour,
Créé le 20.09.2021 à 11h21,
Mis à jour le 20.09.2021 à 12h00

Elle est graphiste. Il est ancien professeur de français, relecteur éditorial et traducteur. Lilas Carpentier et Guillaume Mélère viennent d'ajouter une casquette d'éditeur à leur carrière professionnelle en fondant Monts Métallifères. Diffusée et distribuée par Harmonia Mundi, la maison a été inaugurée le 2 septembre avec L'homme à histoire, une "satire du monde universitaire" de Malcolm Bradbury, traduit par Guillaume Mélère et suivi d'une postface de l'universitaire spécialiste de littérature et écrivain britannique David Lodge.

"Nous avons envie de publier des textes qui ne seraient pas forcément publiés ailleurs et faire des livres qui nous plaisent, même s'ils peuvent paraître en décalage avec le marché. Nous nous intéressons par ailleurs aux ouvrages qui sortent un peu du schéma classique du roman", soulignent les deux fondateurs de la maison. S'ils se concentrent pour l'heure sur la littérature étrangère, Lilas Carpentier et Guillaume Mélère ne "s'interdisent pas de publier des titres de littérature française". Ils prévoient de sortir trois titres par an.
 
Projet ambitieux
 
Après L'homme à histoire, Monts Métallifères se lance dans un projet ambitieux : publier Exemplaire unique de l'auteur serbe Milorad Pavić, traduit par Maria Béjanovska (14 octobre). La particularité de ce roman ? L'auteur a tenu à proposer cent fins différentes. "Milorad Pavić souhaitait que chaque lecteur ait un exemplaire unique de l'histoire et choisisse sa fin", souligne Guillaume Mélère.
 
La maison s'apprête à pousser le concept de l'écrivain. "Exemplaire unique sera tiré à 2 500 exemplaires et nous préparons 2 500 exemplaires visuellement différents les uns des autres", explique l'éditeur. L'ouvrage sera disponible dans un coffret au sein duquel les cent fins seront proposées sur des feuilles volantes. Mais surtout, six variations de couverture et dix variations de tampons représentants des objets du roman sont prévues pour rendre les coffrets, assemblés et tamponnés à la main, uniques.
 
Les 2 500 coffrets d'"Exemplaire unique" (Monts Métallifères) seront visuellement différents les uns des autres. - Photo DR

Outre la littérature, Lilas Carpentier et Guillaume Mélère souhaitent également publier des ouvrages d'illustration. Ils ouvrent le champ avec une anthologie consacrée à Williams Heath Robinson. "Cet illustrateur anglais du début du XXe siècle a produit des dessins satiriques et humoristiques avec un très beau trait mais est inconnu en France", relève Lilas Carpentier. A terme, la maison prévoit "d'alterner deux-trois livres de littérature et un livre d'images".

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités