Mort de l’écrivain Thierry Séchan, frère du chanteur Renaud | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, avec AFP, le 09.01.2019 à 17h27 (mis à jour le 11.01.2019 à 11h24) Disparition

Mort de l’écrivain Thierry Séchan, frère du chanteur Renaud

Thierry Séchan - Photo DR/COPIE D'ÉCRAN/FRANCE 2

L’écrivain et parolier Thierry Séchan a été retrouvé mort dans la nuit de mardi à mercredi à son domicile à Paris. Il avait 69 ans.

L’écrivain et parolier Thierry Séchan a été retrouvé mort dans la nuit de mardi à mercredi à son domicile à Paris, ont annoncé à l’AFP ses frères, le chanteur Renaud et son jumeau David. Il est décédé de mort naturelle à 69 ans.
 
Fils de l’écrivain Olivier Séchan et de Solange Mérieux, il est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages ainsi que le parolier de plusieurs chansons de Daniel Lavoie, Julien Clerc, Elsa Lunghini ou encore du groupe de rock Les Chats sauvages.
 
Parmi ses écrits figurent un roman (La Levantine, 2003), des pièces de théâtre (Hôtel Westminster, 2005) et plusieurs nouvelles (Vanitas, 2007; Paris-Montréal express, 2004) parus aux éditions du Rocher.
 
Thierry Séchan est surtout l’auteur de nombreux essais et biographies sur des grands noms de la chanson française et de la littérature. Il a écrit sur Françoise Sagan, Richard Brautigan, Georges Brassens, Michel Sardou ou encore Francis Cabrel. Dès 1992, il publie le premier tome de la série Nos amis les chanteurs (Les Belles Lettres), recueil de portraits caustiques des célébrités de la chanson française qui se déclinera en 4 volumes (aujourd’hui tous épuisés).
 
Il a consacré un grand nombre de ses livres à son frère, tels le récent recueil Lettres à mon frère Renaud (L'Archipel, 2013) et les essais Renaud raconté par sa tribu (coécrit avec Jean-Louis Crimon, L'Archipel, 2006), Le roman de Renaud (Rocher, 2006), Renaud, bouquin d’enfer (Rocher, 2002) ou encore Renaud, sa vie et ses chansons (Seghers, 2002).
 
On retrouve l’ensemble des chroniques, articles, discours, conférences et textes de chansons qu’il a écrits entre 1989 et 2005 dans l’ouvrage Textes verts et textes divers (Rocher, 2005).
close

S’abonner à #La Lettre