Nicolas Sarkozy annonce un « dégel total » du budget de la culture | Livres Hebdo

Par Christine Ferrand, avec cf, le 08.01.2010

Nicolas Sarkozy annonce un « dégel total » du budget de la culture

Nicolas Sarkozy, le 7 janvier 2010

Dans le domaine du livre, le président de la République s'est prononcé en faveur de la transposition du prix unique et d'une TVA réduite dans l'univers numérique.

A la Cité de la musique, jeudi 7 janvier, lors de ses voeux au monde de la culture, Nicolas Sarkozy a estimé que la France et son président avaient une « responsabilité particulière » dans ce domaine. Il a ainsi annoncé pour 2010 le « dégel total » du budget du ministère de la Culture,« un effort considérable » de l'Etat, selon lui, en cette période de crise. Revenant sur le rapport « Création et Internet » de la mission Zelnik, remis mercredi soir à Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture, le président de la République a précisé quelles propositions il souhaitait retenir, relevant que « la meilleure façon de dissuader le piratage, c'est l'offre légale. En ce qui concerne le secteur du livre, il s'est prononcé en faveur de la transposition du prix unique et du taux réduit de TVA dans l'univers numérique. « Je voudrais qu'on m'explique au nom de quoi le livre est taxé à 5,5% dans l'univers physique et à 19,6% sur internet », a-t-il souligné. Il a invité la Commission Européenne et le Conseil Européen à autoriser les Etats membres de l'Union à appliquer une TVA réduite sur l'ensemble des produits culturels. Sans reprendre précisément à son compte la préconisation du rapport d'instaurer une « taxe Google » (voir actualité du 7 janvier 2010), il a estimé que les auteurs du rapport « proposent à juste titre de solliciter un avis de l'Autorité de la concurrence sur l'éventuelle position dominante acquise par Google sur le marché de la publicité en ligne ». Il a aussi invité « le ministère des Finances à lancer au plus vite une expertise pour appréhender fiscalement les activités publicitaires des grands portails et moteurs de recherche internationaux présents en France », et notamment Google, Facebook, Msn et Yahoo!.

Thématique

close

S’abonner à #La Lettre