meilleures ventes

Nicolas Sarkozy propulsé en tête du top 20

Photo VINCY THOMAS

Nicolas Sarkozy propulsé en tête du top 20

Le livre témoignage de l'ancien président de la République, Le temps des tempêtes, détrône le dernier roman de Joël Dicker, après seulement trois jours de commercialisation.

J’achète l’article 1.50 €

Par Nicolas Turcev,
Créé le 29.07.2020 à 13h29,
Mis à jour le 29.07.2020 à 14h00

Le livre témoignage de Nicolas Sarkozy, Le temps des tempêtes (L'Observatoire), se hisse à la tête du classement des meilleure ventes Livres Hebdo/Gfk de la semaine du 20 au 26 juillet, après seulement trois jours de commercialisation. L'ancien président de la République détrône Joël Dicker et son roman L'énigme de la chambre 622 (De Fallois), pourtant passé numéro un du top 20 la semaine précédente.

Au 26 juillet, Le temps des tempêtes s'était vendu à 22000 exemplaires selon Le Point, qui s'appuie également sur des donnée de l'institut Gfk, pour une mise en place initiale de 178000 exemplaires. Soit un démarrage similaire au précédent ouvrage de Nicolas Sarkozy, Passions (L'Observatoire, 2019). Reçu le 27 juillet sur le plateau du 20h de TF1 pour présenter son essai, l'ancien locataire de l'Elysée a pu bénéficier d'une audience de plusieurs millions de téléspectateurs.

Dans Le temps des tempêtes, premier tome d'une série de livres de souvenirs sur son quinquennat, le sixième président de la Ve République retrace les deux premières années de son mandat à la tête du pays (2007-2012), de ses premiers mois à l'Elysée jusqu'à la crise économique de 2008. L'ouvrage fait suite à Passions, best-seller de l'été 2019 (11 semaines en première place des ventes essai), dans lequel l'ancien élu se livrait sur son parcours, de son enfance jusqu'à son accession à la magistrature suprême. Les versions grand format et poche (J'ai lu) confondues se sont écoulées à plus de 200000 exemplaires.

Place aux romans

Signe que la rentrée approche doucement, les cahiers de vacances perdent de la vitesse, poussés en dehors du top 20 par les romans, grand format et poche, qui reprennent la place qu'ils avaient cédée peu avant le début de l'été. Valérie Perrin (Changer l'eau des fleurs, Le livre de poche), Aurélie Valognes (La cerise sur le gâteau, Le livre de poche), Michel Bussi (J'ai dû rêver trop fort, Pocket) ou encore Franck Thilliez (Il était deux fois, Fleuve), refont tous leur apparition dans le haut du classement des meilleures ventes.

Le consentement de Vanessa Springora (Grasset) refait son entrée dans le top 20 essai à la faveur de la polémique autour de l'élu parisien Christophe Girard. Le conseiller de Paris a démissionné, le 23 juillet, de ses fonctions d'adjoint à la Culture après avoir été mis en cause par des élus écologistes pour ses liens passés avec l'écrivain Gabriel Matzneff, visé par une enquête pour "viols sur mineur" ouverte par le parquet de Paris après la publication du Consentement. L'auteure y relate sa relation sous emprise, à l'adolescence, avec le romancier, de plus de trente ans son ainé.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités