Nohant, Springora et Becker parmi les finalistes du prix Anaïs Nin 2020 | Livres Hebdo

Par Isabel Contreras, le 30.01.2020 à 11h55 (mis à jour le 30.01.2020 à 14h14) Sélection

Nohant, Springora et Becker parmi les finalistes du prix Anaïs Nin 2020

Gaëlle Nohant - Photo DR

Le prix sera remis le 2 mars au théâtre de l'Odéon, à Paris.

Le jury du prix Anaïs Nin a retenu, mercredi 29 janvier, sept ouvrages finalistes pour son édition 2020. La remise du prix aura lieu le 2 mars au théâtre de l'Odéon, à Paris.

Le lauréat se voit proposer la traduction de son livre en anglais afin de faciliter la vente des droits dans le monde anglo-saxon.

Les 7 finalistes :
  • La maison d'Emma Becker (Flammarion)
  • Otages de Nina Bouraoui (JC Lattès)
  • Brillant comme une larme de Jessica L. Nelson (Albin Michel)
  • La femme révélée de Gaëlle Nohant (Grasset)
  • Le nom secret des choses de Blandine Rinkel (Fayard)
  • Le consentement de Vanessa Springora (Grasset)
  • Journal de L.  de Christophe Tison (Goutte d’Or).
L'année dernière, Lionel Duroy a été récompensé pour Eugenia, paru chez Julliard.

Le jury 2020 est composé de Nelly Alard, Lionel Duroy, David Foenkinos, Judith Housez-Aubry, Capucine Motte, le président et fondateur de la société Coriolis Pierre Bontemps, la directrice de la librairie Galignani Danielle Cillien-Sabatier, les journalistes Nicolas Carreau et Baptiste Liger, la scout Koukla MacLehose et le président et fondateur de la société Very, Georges Saier.
close

S’abonner à #La Lettre