Paris Première débranche Yann Moix | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, avec AFP, le 06.09.2019 à 14h40 (mis à jour le 06.09.2019 à 15h00) Télévision

Paris Première débranche Yann Moix

Suite aux polémiques autour de l'écrivain, Paris Première arrête l'émission "Chez Moix", produite par Catherine Barma.

Paris Première (groupe M6) ne reconduira pas l'émission "Chez Moix" du romancier Yann Moix, au centre d'une polémique après avoir reconnu être l'auteur de textes et de dessins antisémites quand il était jeune, a annoncé vendredi la chaîne à l'AFP. Selon les chiffres fournis par Paris Première, l'émission réunissait jusqu'à 73000 téléspectateurs.

"D'un commun accord avec la société de production Tout sur l'écran [la société de Catherine Barma], l'émission Chez Moix ne sera pas reconduite sur Paris Première, les conditions n'étant pas réunies pour qu'elle soit produite sereinement", a indiqué la chaîne payante du groupe M6 à l'issue d'une réunion vendredi matin avec la production.

L'émission de débat hebdomadaire, lancée l'an dernier sur la chaîne payante et diffusée tous les mercredis en deuxième partie de soirée, devait entamer sa deuxième saison courant octobre. Depuis le début des révélations sur le passé de l'écrivain, la chaîne se réservait le droit de rompre le contrat.

Le romancier avait annoncé en début de semaine qu'il mettait un terme à la promotion de son dernier roman, Orléans (Grasset), où il évoque les sévices qu'il aurait subis durant son enfance. Sa version des faits a été contestée par son père et son frère cadet qui accuse en fait l'écrivain d'avoir été son bourreau.

A cette polémique familiale et littéraire se sont ajoutées des accusations d'antisémitisme, L'Express exhumant des dessins de Moix à caractère antisémite ainsi que des textes négationnistes publiés quand il avait 21 ans.

L'écrivain s'était excusé au cours de l'émission "On n'est pas couché" sur France 2, également produite par Catherine Barma, demandant notamment "pardon" à Bernard-Henri Levy dont il est proche. Mais de nombreux commentateurs ont estimé que les chroniqueurs et personnalités invitées, tout comme Laurent Ruquier, ont fait preuve d'indulgence avec Yann Moix, entraînant de nouveau un "bad buzz" sur les réseaux.
 
close

S’abonner à #La Lettre