Un mois avec 20 « indés »

Premier Parallèle : Le défricheur

Amélie Petit. - Photo © JAMES STARTT

Premier Parallèle : Le défricheur

Ils sont passionnés, engagés, autofinancés, localement enracinés... A l'occasion de la parution du LH Le magazine de mai, consacré au Nouvel esprit "indé", Livres Hebdo vous propose de découvrir chaque jour un éditeur qui compose la foisonnante galaxie indépendante.

Par Marine Durand,
Créé le 03.05.2021 à 16h30,
Mis à jour le 04.05.2021 à 09h45

Segment : Non-fiction

Qui : Sophie Caillat, ancienne chef de rubrique chez Rue89 et Amélie Petit, venue des éditions François Bourin, ont lancé Premier Parallèle en 2015, avec l'idée d'y publier essais journalistiques, documents et témoignages « qu'on ne voit pas ailleurs ». Désormais seule à la barre, Amélie Petit poursuit cette ligne curieuse de tout. Les nouveautés Manuwa Street, plongée dans la bouillonnante ville de Lagos (Nigeria) au début de l'épidémie de Covid 19 par la journaliste Sophie Bouillon, ou Face à une bête sauvage, guide amusant et provocateur sur ce qu'est l'animalité, de la philosophe Joëlle Zask, résument bien la ligne.

Faits d'armes : Premier Parallèle a tapé fort avec La mémoire est un jeu, de Sébastien Martinez (2018), qui dépasse les 50 000 ventes.

Signes particuliers : La maison a d'abord été pensée en 100 % numérique, avant d'être très vite rattrapée par le papier.

À-côtés : Pendant le confinement, Amélie Petit a lancé le Laboratoire Parallèle, un blog conçu comme un espace de réflexion pour ses auteurs afin de faire face à la sidération.

Diffusion-distribution : Volumen-Interforum.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités