GRANDS PRIX D'AUTOMNE

[Sur la route du Goncourt 2021] Patrice Franceschi, "S'il n'en reste qu'une" (Grasset) : hymne aux combattantes kurdes

Patrice Franceschi - Photo JEAN-FRANÇOIS PAGA/GRASSET

[Sur la route du Goncourt 2021] Patrice Franceschi, "S'il n'en reste qu'une" (Grasset) : hymne aux combattantes kurdes

Dans l'attente de connaître le 3 novembre le nouveau lauréat 2021 du prix Goncourt, Livres Hebdo revient sur les 16 romans de la première sélection.

Par Dahlia Girgis ,
Créé le 30.09.2021 à 21h00

Le prix littéraire le plus attendu de la saison, le Goncourt, annoncera son lauréat 2021, le 3 novembre. Livres Hebdo vous propose de revenir sur chacun des 16 romans en lice, révélé dans une première sélection le 7 septembre.

Le romancier, aviateur et marin Patrice Franceschi nous transporte au Kurdistan syrien dans son roman S'il n'en reste qu'une, paru le 25 août chez Grasset. La visite se fait à travers les yeux de Rachel Casanova, journaliste occidentale envoyée par son supérieur couvrir un sujet en Syrie du Nord. Arrivée sur place, la narratrice visite à l'abri des regards un cimetière kurde. Elle raconte : "je fus envahie par la terrifiante idée que ces visages inombrables n'étaient pas les images d'âmes disparues depuis longtemps mais celles d'une armée de soldats simplement endormis et attendant son réveil."

A l'image de la journaliste, l'auteur fait revivre par son écriture la mémoire des bataillons de femmes kurdes, "les Yapajas", qui avaient lutté contre l'Etat Islamique. La reporterre découvre notamment une sépulture commune annotée avec les noms et le portraits de Tékochine et Gulistan. Dès lors, elle décide de remonter étape par étape les différents cercles kurdes clandestins. Mais l'accès est difficile, tout autant que la découverte de la vérité. Son enquête "entre tragédies et romanesques" devient doucement un parcours initiatique vers une hymne à la liberté.

Tropisme kurde

Patrice Franceschi avait déjà consacré plusieurs ouvrages sur les Kurdes. L'auteur, qui a voyagé et côtoyé à de multiples reprises ce peuple, avait publié en 2015 aux éditions des Equateurs Mourir pour Kobané, un ouvrage pour soutenir la cause des Kurdes chrétiens de Syrie. Plus récemment en 2020, il a publié chez Gallimard l'essai Avec les Kurdes : ce que les avoir abandonnés dit de nous. L'auteur s'y interroge sur l'arrêt en 2019 du soutien occidentale aux forces alliés kurdes. Son dernier roman S'il n'en reste qu'une a nfait partie des finalistes du prix du roman Fnac 2021.

Les dernières
actualités