Tentative de suicide à la BNF | Livres Hebdo

Site Richelieu de la BNF

Suite au geste désespéré d'un agent de la BNF monté sur le toit du site Richelieu le 17 septembre dernier et indigné par la première réaction de la direction, le syndicat FSU obtient que le président Bruno Racine publie un nouveau communiqué.

Le 17 septembre dernier, un agent de la BNF est monté vers midi sur un toit du site de Richelieu afin de tenter de mettre fin à ses jours.

Alertés, les pompiers ont réussi à parlementer avec lui et le rattraper in extremis alors qu'il basculait dans le vide.

Olivier V., membre de la section syndicale FSU et secrétaire du CHSCT de la BNF avait publié le matin même un texte intitulé J'accuse par Olivier V. mettant en cause très durement la direction et lui reprochant de l'avoir pourchassé administrativement et placardisé.

Très touchés et indignés par un premier communiqué estimé « langue de bois » de la direction, les membres du syndicat FSU ont été reçus le 24 septembre par le président Bruno Racine qui a publié un nouveau communiqué .

Dans ce texte, le président de la BNF exprime son émotion et s'engage à « ouvrir très rapidement un chantier sur la prévention, l'identification, le traitement et le suivi de situations de souffrance au travail. »

De son côté la FSU dénonce « au delà du cas d'Olivier, tout un univers délibéré de manque de travail (ou de trop-plein de travail), d'instabilité, d'absence totale de perspective professionnelle, de déconsidération, de passe-droit et d'oubli permanent du sens des missions de la fonction publique que l'on a vu se mettre en place depuis une dizaine d'années avec une accentuation très nette depuis cinq ans. »

Thématique

Auteur cité (1)

close

S’abonner à #La Lettre