distinction

Thomas Morales, lauréat du premier prix Denis Tillinac du roman

©Claude_Godfryd

Thomas Morales, lauréat du premier prix Denis Tillinac du roman

Et maintenant, voici venir un long hiver (Héliopoles, 2022) de l'écrivain Thomas Morales a été distingué lors de la première édition du prix Denis Tillinac. La manifestation littéraire est à l'initiative du département de l'Allier.

Par Adriano Tiniscopa ,
Créé le 16.06.2022 à 16h42

L'écrivain Thomas Morales a été récompensé par le prix Denis Tillinac pour Et maintenant, voici venir un long hiver (Héliopoles, 2022). C'est la première édition de ce prix organisé par le département de l'Allier qui « récompense un auteur dont le récit s’inscrit dans la veine des écrits et des passions de Denis Tillinac : la France des Terroirs, le respect de son identité et sa mise en valeur, l’amitié et l’art de vivre à la française », d'après un communiqué 

Thomas Morales a débuté sa carrière en tant que journaliste notamment au Figaro, Causeur, Valeurs actuelles, Service Littéraire... Il a écrit une quinzaine d'ouvrages dont son premier en 2009 Le break Volvo 240 de mon père alerte (ETAI).

Denis Tillinac est né en 1947, il a été journaliste, écrivain, essayiste. Il s'est fait connaître avec Spleen en Corrèze (éditions des Autres, 1979). L'homme de lettres décédé en 2020 a reçu de nombreux prix littéraires dont le Prix Roger Nimier en 1983 et le prix de l’Enracinement-Simone Weil décerné par le Sénat en 2020.

Le jury de cette première édition présidé par Monique Tillinac a été composé de Claude Riboulet, Patrick Besson, Éric Neuhoff, Jean de Charon, Hubert Delaume, Michel Guenaire, Jean-Jacques Kegelart, François D’Orcival • Jean-René Van Der Plaetsen, Aude Terray et Charles Wright.

Un deuxième prix Denis Tillinac de l'essai est également organisé par le département de l'Allier.

Les autres livres en lice :

  • Michel Bernard, Les Bourgeois de Calais (La Table ronde, 2021)
  • Didier Blonde, Autoportrait aux fantômes (Gallimard, 2022)
  • Jean-Luc Coatalem, Le grand Jabadao (La Dilettante, 2022)
  • François Garde, À beau mentir qui vient de loin (Gallimard, 2022)
  • Patrice Jean, La poursuite de l’idéal (Gallimard, 2021)
  • Francis Navarre, De l’Hexagone considéré comme exotisme, (Dilettante, 2021)
  • Bernard Quiriny, Portrait du Baron d’Handrax (Payot & Rivages, 2022)
  • Sylvie Yvert, Au moins le souvenir (Héloïse d’Ormesson, 2021)
À propos du livre Et maintenant, voici venir un long hiver (Héliopoles) :
  • Chroniqueur spécialisé dans les nécrologies, l'auteur évoque les figures marquantes des Trente Glorieuses au travers d'une galerie de portraits d'Anémone à Karl Lagerfeld en passant par Jean-Paul Belmondo ou encore Roger Moore.

Les dernières
actualités