Tout Pierre Henry à la BNF | Livres Hebdo

Par Véronique Heurtematte, le 20.11.2019 à 15h19 (mis à jour le 20.11.2019 à 16h00) Patrimoine

Tout Pierre Henry à la BNF

Pierre Henry - Photo UNIVERSAL MUSIC

Grâce aux dons de sa famille après son décès en 2017, toute l’œuvre du compositeur Pierre Henry, considéré comme le père de la musique concrète et électro, est désormais rassemblée à la Bibliothèque nationale de France.
 

La Bibliothèque nationale de France (BNF) possède désormais l’intégralité de l’œuvre du compositeur Pierre Henry considéré, avec Pierre Schaeffer, comme le père de la musique concrète.
 
Ce compositeur majeur du XXe siècle, auteur de La Symphonie pour un homme seul en 1949, ou encore de La Messe pour le temps présent, en 1967, sans doute œuvre la plus connue, avait confié de son vivant, en 2007, une partie de son œuvre à la Bibliothèque nationale de France afin qu’elle y soit conservée, numérisée et rendue accessible au grand public.
 
Après la disparition de Pierre Henry, en juillet 2017, ses ayants-droit ont complété ce corpus d’un nouveau don constitué de 8702 bandes magnétiques pour un volume de 5000 heures, de 3950 cassettes DAT, représentant 1660 heures, ainsi que de 400 disques à gravure directe, des fichiers informatiques, des cassettes audio. Le don comprend également 170 classeurs de plus de 34000 pages, indispensables à l’interprétation de ses œuvres.
 
Numérisation en cours

La BNF a commencé à numériser le fonds Pierre Henry en 2008, notamment 240 œuvres majeures et 300 œuvres d’application, destinées à la danse, au théâtre, au cinéma ou à la publicité.
 
Les collections musicales de la Bibliothèque nationale de France représente plus de 1,2 million d’enregistrements sonores, où la musique contemporaine occupe une place de choix. En avril dernier, la BNF avait, par exemple, reçu en don l’ensemble des manuscrits musicaux et des archives du compositeur Pierre Jansen, disparu en 2015, qui fut notamment le compositeur attitré de Claude Chabrol.
 
Pierre Henry est également mis à l’honneur jusqu’au 24 novembre à la Philharmonie de Paris qui propose une immersion dans l’univers du compositeur à travers une série de concerts, dont certains inédits, et la découverte de son studio reconstitué dans l’espace Pierre Henry, ouvert en octobre dernier.
 
En 2020, la Bibliothèque nationale de France célébrera l’entrée dans ses collections du don Pierre Henry par un concert et une master classe.
 
close

S’abonner à #La Lettre