LA PETITE MAISON D'ÉDITION DE L'ANNÉE 2021

[Trophées de l'édition] Les Éditions Goutte d'Or : immersion en terre inconnue (5/5)

(de gauche à droite) Johann Zarca, Geoffrey Le Guilcher et Clara Tellier - Photo François Grivelet

[Trophées de l'édition] Les Éditions Goutte d'Or : immersion en terre inconnue (5/5)

Livres Hebdo présente chaque jour un des nommés pour les Trophées de l’édition dans la catégorie de la petite maison d’édition de l’année. Aujourd’hui, les éditions Goutte d'or. 

J’achète l’article 1.5 €

Par Pauline Gabinari ,
Créé le 27.10.2021 à 12h00

D’une exigence rare avec la publication de seulement trois livres par an, les éditions Goutte d’or sont nommées pour le Trophée de l’édition dans la catégorie de la petite maison d’édition de l’année. En seulement quatre ans, la maison a réussi à s’imposer en proposant une autre manière de percevoir et de promouvoir la production éditoriale. Un de ses derniers ouvrages, Flic en est la preuve vivante : communication sous forme de projet X pour 60 000 exemplaires vendus et une sélection au prix Albert Londres 2021.  Son auteur, Valentin Gendrot, s'ets infiltré durant deux ans dans la police pour en sortir une enquête édifiante et âprement commentée dans les médias.
 
Née d’une amitié littéraire et intime entre Clara Tellier, Geoffrey Le Guilcher et Johann Zarca , la Goutte d’or fait ses premiers pas rue Tombouctou, dans un immeuble du XVIIIe arrondissement de Paris. « Nous avions tous la même envie avant de commencer, celle de faire de chaque livre un objet précieux dont on s’occupe bien. », explique Geoffrey Le Guilcher. Regrettant la surproduction évidente des grosses maisons, l’équipe fait le choix d'une publication restreinte. « Chaque livre est une goutte d’or qu’on ne sacrifie pas au profit d’autres titres », ajoute l’ancien journaliste des Inrocks.   En peu de temps, la maison a su s'installer dans le paysage littéraire, avec le Prix de Flore 2017 pour Paname Underground de Johann Zarca, le prix 30 millions d'amis essai pour Théorie du tube de dentifrice de Peter Singer et le prix du Style 2019 pour Journal de L. de Christophe Tison.
 
Faire autrement 
 
De ces quelques titres par an, l’équipe tire du temps et accompagne ses ouvrages en adaptant sa communication à chaque univers. Teaser un peu trash de faux documentaire, coproduction audiovisuelle et vidéo directement réalisée en Californie, la maison n’hésite pas à investir son « peu d’économie » pour faire exister chaque titre. « Même si notre but est avant tout de créer des livres, nous ne voulons avoir aucun a priori sur les autres supports, surtout si cela permet de donner davantage vie au livre. », conclu Geoffrey Le Guilcher. D'où une diversification vers le poche et la BD depuis 2020.
 
 

Les dernières
actualités