Un bon troisième trimestre pour Hachette | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 10.11.2015 à 18h30 (mis à jour le 10.11.2015 à 19h00) Résultats

Un bon troisième trimestre pour Hachette

Photo O. DION

D'après les données financières communiquées par le groupe Lagardère pour le troisième trimestre 2015, la branche Lagardère Publishing, à +2%, a bénéficié de la dynamique du secteur éducatif en Espagne et des bonnes ventes en littérature générale en France.

Lagardère a réalisé au troisième trimestre 2015, à données comparables, une croissance de 2,6% de son chiffre d'affaires à un an d'intervalle, à 1,846 milliard d'euros, annonce le groupe de médias dans un communiqué. Sur les neuf premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires atteint 5,15 milliards d'euros (-2,2% en données brutes, +2,8% en données comparables) malgré l'important recul de Lagardère Active (médias, audiovisuel).

La filiale Lagardère Publishing (Hachette Livre) enregistre elle aussi pendant l'été, où elle a réalisé un tiers du chiffre d'affaires du groupe (607 millions d'euros) une progression, de 2%, tirée par le secteur éducatif en Espagne et dans une moindre mesure par la littérature générale en France et la branche fascicules.

Hachette a pu compter au 3e trimestre en France sur les bonnes ventes de Grey, de La septième fonction du langage, de Laurent Binet, de D'après une histoire vraie, de Delphine de Vigan et de La cache, de Christophe Boltanski. Si l'Education affiche des "performances mitigées" dans l'Hexagone, le secteur se porte très bien dans la zone Espagne/Amérique latine, grâce à la réforme scolaire espagnole. Par marché, les résultats sont donc contrastés : +13,3% pour l'Espagne/Amérique latine, +1,2% pour le Royaume Uni, +0,8% pour la France et -4,2% pour les Etats-Unis, qui souffrent toujours de la baisse des ventes de livres numériques. La part du livre numérique continue de baisser et représente 7,9% du chiffre d'affaires total de Lagardère Publishing, contre 8,9% au troisième trimestre 2014.

Sur 9 mois, la branche édition de Lagardère, avec 1,575 milliard d'euros de chiffre d'affaires, est en retrait de 1% par rapport à la période correspondante de 2014, à données comparables. Cette légère baisse depuis le début de l'année s'explique essentiellement par un programme éditorial plus faible aux Etats-Unis.

Du côté de Lagardère Travel Retail, qui inclut les points de vente de presse et de livres Relay, les ventes sont toujours aussi dynamiques avec une croissance de 6,7%, essentiellement grâce aux points de ventes européens, asiatiques et aéroportuaires qui assurent l'essentiel des bonnes performances du groupe.

Pour le quatrième trimestre, Lagardère maintient ses objectifs financiers, attendant notamment de meilleurs résultats pour Hachette Book Group USA.

Sur les mêmes thèmes (2 articles)

close

S’abonner à #La Lettre