Sortie mondiale

Sonatine publiera le nouveau roman de Paula Hawkins le 16 septembre. Celle qui brûle (A Slow Fire Burning en anglais) sortira mondialement à la rentrée. "Un thriller redoutablement addictif et profondément humain" selon l'éditeur français.

A Londres, trois femmes sont frappées de plein fouet par l'assassinat d'un jeune homme, poignardé à bord de sa péniche. Sa tante, Carla, qui déjà vient de subir un deuil très récent et qui est accablée de chagrin. Sa voisine, Miriam, qui a découvert le corps et qui semble cacher bien des choses à la police. Une jeune femme à problèmes, Laura, avec qui la victime a passé sa dernière nuit. La sauvagerie du meurtre ne laisse envisager qu'un mobile : la vengeance. Une vengeance froide, implacable, de celles qu'on nourrit pendant des années jusqu'à la furie. Or ces trois femmes, qui ne se connaissent pas, ont un point commun ; elles ont toutes été victime d'une injustice qui a gâché leur vie, et chez elles la colère couve, depuis longtemps. Une colère qui ne demande qu'à exploser. L'une d'entre elle aurait-elle commis l'irréparable pour se venger des torts subis dans son passé ?

L'ouvrage de 348 pages est traduit par Corinne Daniellot et Pierre Szczeciner.

Paula Hawkins a frappé fort dès son premier roman, La fille du train (22 millions d'exemplaires dans le monde, une adaptation à succès au cinéma, prix Polar 2015 du meilleur roman international), paru en 2015. Elle a aussi écrit Au fond de l'eau (2017). En France, les deux romans se sont vendus respectivement (tous formats confondus) à 1,6 million d'exemplaires et à 380000 exemplaires.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités